Je reçois Coline Menard sur le podcast, ex vice-championne du monde de longboard. On discute de nose riding, de ses voyages et de surf en famille.

Coline pratique le longboard en surf depuis plus de 15 ans et a obtenu le titre de vice-championne du monde en 2009.

Une vie de voyages

Elle débute avec son papa en tandem à 6 ans. Ils habitent à l’époque sur l’ile de Ré et elle fait ses premières armes sur le spot du Lizay. A 13 ans, ils déménagent à la Réunion où elle s’est mise à vraiment surfer et a commencé les compétitions. Elle s’est finalement orientée vers le longboard avec les championnats de France puis d’Europe. Elle a reçu sa première invitation pour les championnats du monde en 2003-2004.

Après presque 15 ans à la Réunion, elle part 2 ans en Australie pour apprendre l’anglais. Elle a eu la chance de surfer les point breaks mythiques de Noosa et Byron Bay. Elle reviendra finalement s’installer en France, d’abord à Biarritz puis dans les Landes.

Coline Menard en longboard à Imsouane au Maroc

Sa passion pour le longboard

Le longboard reflète plus son caractère avec une glisse plus douce ou il faut être moins radical. C’est comme une danse pour elle, où on peut s’exprimer de manière plus douce, ce qui lui correspond plus.

Elle aime particulièrement surfer les vagues longues qui déroulent proprement, idéalement des droites, entre 50cm et 1m30.

Elle nous explique qu’en longboard, le timing et la lecture de vagues sont évidemment clés, mais qu’il faut aussi maîtriser sa planche. Car un longboard mesure au minimum 9’ et ce n’est pas si évident à manoeuvrer, il faut arriver à maîtriser la balance entre l’avant et l’arrière de la planche.

Coline partage ses sensations lorsqu’elle effectue du nose riding et notamment un fameux hang 10: « on a vraiment la sensation de voler, d’être en apesanteur sur la vague. C’est intense et cela apporte beaucoup d’adrénaline. C’est une sensation plus longue qu’une manoeuvre en shortboard comme un roller qui ne dure qu’1 ou 2 secondes. Un nose peut durer une 20aine de secondes. ».

Elle nous explique que même en longboard, on peut s’entraîner à la maison. Il est intéressant de dessiner un longboard au sol (avec les bonnes dimensions !) pour entraîner ses pas croisés et ainsi pouvoir plus facilement les reproduire sur l’eau.

Coline nous parle de style, notamment en levant les bras en l’air. Mais le style ne vient qu’après la maîtrise. Les débutants font beaucoup de mouvements de bras pour s’équilibrer mais elle nous dit que c’est une erreur, il faut essayer de maintenir ses bras en place et de s’équilibrer avec le corps.

Du surf en famille, en voyage

On discute ensuite de ses derniers trips surf. Elle a passé 1 mois sur la plage de La Saladita au Mexique où elle a eu l’occasion de prendre son fils de 3 ans en tandem sur sa planche. Elle nous explique comment s’est déroulée cette aventure incroyable et nous donne quelques conseils. Notamment pour la sécurité mais aussi pour que cela soit vu comme un jeu pour l’enfant. On termine en parlant de la légendaire vague d’Imsouane au Maroc.

Enfin, on clôture cette interview par un échange sur la taille des longboards. Faut-il obligatoirement avoir une planche de 9 pieds pour dire qu’on fait du longboard ? Coline nous dit que non, sauf en compétition où c’est obligatoire. Elle nous explique que cela aura par contre un impact sur le nombre de pas à effectuer pour atteindre le nez de sa planche.

🎧 Ecoute cet épisode et d'autres sur le podcast Apprenti Surfeur

Tu y découvriras des épisodes théoriques pour débuter et progresser en surf ainsi que des interviews pour plonger dans l'univers d'autres surfeurs et surfeuses passionnés.

Spotify iTunes Google Deezer

Partager:

Cet article t'est présenté par Anthony, je suis le fondateur d'Apprenti Surfeur, surfeur et surfskateur passionné, en pleine progression.

Je partage mon apprentissage du surf 🏄‍♂️ via le podcast (Spotify, iTunes) et du surfskate 🛹 sur ma chaîne YouTube. Pense à t'abonner ! 🙏🤙

N'hésite pas rejoindre le groupe Facebook et à me suivre sur Instagram.

Le guide pour te lever sur ta planche !

Télécharge le guide gratuit pour découvrir les techniques de take-off et choisir celle adaptée pour toi

Episode précédentYOW ou Carver : quel surfskate choisir ?
Episode suivantSurfer rail to rail (de rail à rail)