Débuter en surfskate ce n'est pas toujours évident mentalement, surtout lorsque nous ne sommes plus un enfant ou un ado. Cet article te donne les conseils pour partir sur de bonnes bases.

La peur de commencer

Si tu lis cette page, c'est que tu souhaites progresser en surf. Et surtout, ne pas te blesser en tombant en surfskate, ce qui t'empêcherait d'aller à l'eau. L'opposé de l'objectif souhaité.

Oublie donc l'image que tu as du skate classique et même des vidéos que tu peux voir sur Instagram des ambassadeurs surfskate de Yow, Carver et autres. Notre objectif n'est pas de faire du bowl, de grimper sur chaque obstacle que l'on croise en rue, de slider ou de faire les tricks les plus fous.

Nous souhaitons progresser en surf. Améliorer notre équilibre, notre posture, la coordination du haut de notre corps avec le bas, apprendre à prendre de la vitesse en "pompant", améliorer nos turns, etc.

Cela demande un surfskate, un espace plat, quelques cônes et c'est tout. Il n'est même pas nécessaire de prendre beaucoup de vitesse. Il y aura donc très peu de chutes et un risque de blessure très limité.

Une fois que tu auras pris confiance et que tu seras à l'aise sur ton surfskate, ce sera à toi de décider jusqu'où tu souhaites aller. Juste continuer l'entraînement surf ? Essayer le pumptrack ? Le bowl ? A toi de prendre tes décisions en fonction de tes envies et surtout, en prenant ton temps.

Goofy ou regular ?

Tu es un apprenti surfeur, tu sais donc déjà très probablement si tu es goofy ou regular. Est-ce que tu surfes avec ta jambe gauche devant (regular) ou la droite (goofy) ?

Attention cependant, certaines personnes sont regular en surf et goofy et en surfskate (et inversément). Ne t'acharne donc pas si tu ne te sens pas à l'aise avec ta posture habituelle.

Tu ne connais pas encore ton type ? Ces tests simples devraient t'aider :

1) Mets-toi debout aux pieds d'un escalier. Quel pied poses-tu naturellement en premier pour commencer à monter ?

2) Ferme les yeux en restant debout et demande à une personne derrière toi de te pousser (doucement). Quel pied poses-tu en premier devant toi ?

Tu l'auras compris, si c'est ta jambe gauche qui avance en premier, il y a de très fortes chances que tu sois regular. Sinon, tu es goofy.

La position de skate

Comme en surf, on souhaite avoir une position orientée vers l'avant (afin d'avoir une grande liberté dans nos mouvements de bras, d'épaules, du bassin et aussi des genoux). On ne veut pas surfer ou skater de côté, en position du crabe ou du pooman (pause caca). C'est la première chose pour laquelle le surfskate va améliorer ton surf : ta posture.

Une bonne posture commence par un bon écartement des jambes (en espérant que tu aies bien choisi ton surfskate, car l'idéal est d'avoir un écart entre tes pieds d'environ une taille d'épaule). Place ton pied avant à hauteur des visses du truck avant et ton pied arrière sur les visses arrières. Tu peux reculer ton pied arrière sur le tail de la planche si ton skate est plus petit.

Et comme en surf, ton pied avant doit être légèrement ouvert vers l'avant de la planche, afin d'orienter ton corps vers l'avant et de te donner plus de mobilité. Attention, ton pied avant ne doit pas être top en avant sinon tu risques te faire basculer le skate.


Dans l'herbe

Tu n'es jamais monté sur un skate ? Tu as peur de ton nouveau jouet ? Pas de panique, je te propose de commencer dans de l'herbe ! Pas pour essayer de rouler bien sûr, mais juste pour te mettre debout sur ta planche et trouver ton équilibre.

Mets-toi debout sur ton skate dans l'herbe, en plaçant bien tes pieds puis joue avec ton corps. Mets de la pression sur la pointe des pieds, sur les talons, fléchis les jambes puis redresse-toi, mets un peu plus de poids sur la jambe avant puis sur la jambe arrière, ... entraîne-toi à faire tous ces mouvements et vois comment ta planche réagit. Si tu bascules, pas de problème, tu ne te feras pas mal dans l'herbe et tu ne risques pas d'envoyer ton skate 10m plus loin.

Choisir son spot

Il est très important de bien choisir son spot pour bien débuter. Idéalement un parking vide et plat ou avec une très légère pente. Il doit être le plus propre possible : pas de cailloux, de morceaux de verre, etc. J'ai maintenant toujours un balais dans ma voiture, cela me permet de donner un petit coup si nécessaire pour enlever toutes les crasses qui pourraient me gêner ou me faire tomber.

Il est aussi vraiment important que l'endroit soit le plus calme possible au début. Evite de slalomer entre les voitures ou les gens tant que tu n'es pas maître de ton skate. Une petite chute et tu peux vite propulser ton skate vers l'avant, il risque alors d'aller cogner n'importe quoi : une personne, un enfant, une voiture, ...

Lorsque j'ai débuté, je me demandais où j'allais bien pouvoir faire du surfskate et maintenant je vois des spots partout. Je trouve des nouveaux endroits et j'analyse chaque surface. N'hésite pas à t'aider de Google Maps en mode satellite pour trouver des surfaces bétonnées autour de chez toi.

Sécurité et protections

Rien ne t'oblige à mettre un casque et/ou des protections si tu n'en as pas envie. Mais sache que cela peut vraiment te permettre de te sentir plus à l'aise, plus en confiance et d'éviter certains bobos. En entraînement surf on tombe peu et on se fait rarement mal. Pour moi ce sont les coudières et les protège-poignets qui sont les plus importants (pour l'entraînement surfskate), les quelques fois ou je tombe c'est souvent en arrière et je me rattrape donc avec les mains et sur les coudes.

Pousser pour démarrer

Pour démarrer sur ton surfskate, il va falloir prendre un petit peu de vitesse et cela commence par une poussée. C'est la première base indispensable et on peut se faire mal si on ne la fait pas de la bonne manière, notamment en plaçant mal son pied d'appui.

Commence par placer ton pied avant sur le skate, bien centré (en terme de largeur) et juste en dessous des visses du truck avant (la pointe du pied doit arriver sous ces visses). Tu as donc le pied parallèle au skate et qui pointe vers l'avant. Le bon placement de ce pied est indispensable pour avoir une bonne stabilité (car le poids sera ainsi bien réparti sur la planche) et partir bien droit.

Le pied arrière lui est sur le sol à côté de la planche, légèrement en retrait du pied avant. Tu peux alors mettre le poids de ton corps sur ta jambe avant en la fléchissant légèrement et effectuer une première poussée avec la pointe de ton pied arrière en appuyant sur le sol et en le faisant glisser vers l'arrière. Cela va avoir pour effet de propulser ton skate vers l'avant.

Il est maintenant temps de venir placer ton pied arrière à l'arrière de la planche (sur les visses du truck arrière, perpendiculaire à ton pied avant), et tu peux finalement pivoter ton pied avant afin de te retrouver dans une bonne position de skate : avec un léger angle vers l'avant.

Bien entendu, lorsque tu commences à maîtriser cette première poussée (kick), tu peux en enchaîner plusieurs pour prendre plus de vitesse avant de monter le 2ème pied sur la planche.

Une erreur classique et qui peut faire mal est de placer le pied au sol trop vers l'arrière du skate.

S'arrêter

On ne s'arrête pas n'importe comment en skate pour éviter de se faire mal. On inverse en fait ce qu'on a fait lors de la première poussée. On remet le pied avant bien centré, parallèle à la planche sous le truck avant. On fait alors un grand pas en avant en amenant le pied arrière devant la planche (et surtout pas derrière). On va alors avoir le pied posé sur le sol et on va pouvoir amener naturellement l'autre pied à suivre le mouvement. Bien entendu, la suite va dépendre de ta vitesse. Si tu arrives doucement tu vas pouvoir t'arrêter net et fléchir la jambe pour amortir le choc. Par contre, si tu viens avec de la vitesse, tu vas courir devant ton skate jusqu'à ce que tu n'aies plus d'élan et que tu t'arrêtes.


Ne pas se faire peur en descente

Le seul moyen de se faire peur en débutant en surfskate est de se lancer dans une pente. On prend vite de la vitesse, on prend peur et on ne sait pas comment s'arrêter. Soit tu as de la chance et tu peux foncer vers de l'herbe ou un terrain mou dans lequel t'éjecter. Soit tu risques la punition. Quoi qu'il en soit, tu dois t'éjecter comme expliqué dans le paragraphe ci-dessus et au plus vite tu le feras au mieux ce sera. Rien de pire que d'attendre et de prendre encore plus de vitesse.

Le "downhill" en surfskate est une super pratique. On descend une pente en enchaînant les virages mais on ne fait pas un tout droit à fond la caisse. Et pour cela, il nous faut une route assez large pour faire ces virages, et surtout prolonger son virage jusqu'à remonter un peu dans la pente avant de redescendre en enchaînant un virage dans l'autre sens. Le fait de remonter la pente de cette manière te permet de contrôler ta vitesse.

Et ensuite

Maintenant que tu sais comment démarrer sur ton surfskate, tu vas devoir apprendre à pomper pour prendre de la vitesse et même sans vitesse tu vas pouvoir commencer à essayer les virages backside et frontside. Je t'en parle dans les prochains articles !

🛹 Découvre les vidéos surfskate sur la chaîne YouTube Apprenti Surfeur

Tu y découvriras de nombreuses vidéos pour débuter et progresser en surfskate !

La chaîne YouTube

Partager:

Cet article t'est présenté par Anthony, je suis le fondateur d'Apprenti Surfeur, surfeur et surfskateur passionné, en pleine progression.

Je partage mon apprentissage du surf 🏄‍♂️ via le podcast (Spotify, iTunes) et du surfskate 🛹 sur ma chaîne YouTube. Pense à t'abonner ! 🙏🤙

N'hésite pas rejoindre le groupe Facebook et à me suivre sur Instagram.

Le guide pour choisir ton surfskate !

Télécharge le guide gratuit pour t'aider à choisir le surfskate qui correspond à tes besoins

Episode précédent#015 Photographe de surf à la Réunion
Episode suivant#016 Progresser en surf grâce au surfskate