Il existe en surf des planches de toutes les tailles. Des très petites comme des très grandes. Elles ont bien entendu chacune leur usage propre et un surfeur expérimenté se créera son propre "quiver" composé de plusieurs planches afin de toujours avoir une adaptée aux conditions du jour.

La petite planche de surf n'est pas pour le débutant

La petite planche de surf n'est pas du tout adaptée pour un débutant. Et c'est d'ailleurs souvent une désillusion lorsqu'une personne prend son premier cours de surf ou loue un planche pour la première fois. Il s'imaginait surfer une petite planche toute légère et la porter aisément sous le bras. Et le voilà en train de porter difficilement une planche en mousse qui ressemble à un bateau !

Il y a cependant une raison à cela: un débutant a besoin d'une planche volumineuse et stable pour apprendre à surfer. Sa technique et son équilibre ne sont pas du tout adaptés à des petites planches qui couleraient dès qu'il mettrait un pied dessus.

Les grandes planches volumineuses (et en mousse) sont de plus adaptées aux conditions pour l'apprentissage ! Un débutant surfe des mousses et non des vraies vagues vertes. Une mousse, c'est une vague qui a déjà déferlé et qui s'est transformée en une ligne d'eau blanche qui avance vers la plage. Surfer ces mousses simplifie grandement l'apprentissage du surf car il ne faut pas se tracasser de la lecture de vague, qui ne s'apprend qu'avec l'expérience et les nombreuses heures passées à l'eau. Une petite planche de surf est inutilisable dans ces conditions, même pour un surfeur professionnel.

Enfin, sur une petite planche de surf il est beaucoup plus difficile de ramer pour se déplacer et pour prendre les vagues, on avance moins vite. Raison de plus pour ne pas les utiliser en tant que débutant.

Quelles sont les petites planches de surf ?

Il existe deux types de petites planches de surf : le shortboard et le fish.

Et étonnamment, ce sont deux types de planches complètement différents avec des objectifs bien distincts.

Quelle petite planche de surf : fish ou shortboard

Le shortboard

Le shortboard, c'est une planche radicale prévue pour les surfeurs avancés qui surfent dans des vagues d'une certaine taille et avec un minimum de creux.

Ce sont des petites planches en terme de longueur et qui ne sont pas non plus très larges. Elles ont donc peu de volume. Elles ont aussi beaucoup de rocker (forme bananée de la planche), ce qui rend la rame plus difficile ainsi que la prise et la conservation de la vitesse. Mais cette forme les rend plus adaptés aux vagues creuses.

Les shortboards ont aussi des rails fins (les bords de la planche) ce qui leur permet de tourner de manière serrée et de remonter verticalement sur la vague.

Une planche pour les surfeurs avancés donc, et non pour les débutants !

Le fish

Le fish, c'est aussi une petite planche de surf mais en terme de longueur. Car contrairement à un shortboard, le fish est lui très large et assez plat (peu de rocker).

C'est une planche qui permet à un surfeur avancé de se régaler même lorsque les vagues sont petites et molles. Avec des rails plus épais qu'un shortboard on va tourner de manière moins radicale, on va donc tracer des trajectoires plus allongées sur la vague en conservant plus facilement de la vitesse. Le fait que la planche soit plate aide également beaucoup à conserver la vitesse et à ramer plus facilement pour attraper ces vagues molles.

Le fish est aussi caractérisé par son tail (arrière de la planche, en forme de W). Assez large, il permet lui aussi d'avoir de la vitesse et de l'accroche avec ses deux pointes pour tracer de belles courbes.

Partager:

Cet article t'est présenté par Anthony, je suis le fondateur d'Apprenti Surfeur, surfeur et surfskateur passionné, en pleine progression.

Je partage mon apprentissage du surf 🏄‍♂️ via le podcast (Spotify, iTunes) et du surfskate 🛹 sur ma chaîne YouTube. Pense à t'abonner ! 🙏🤙

N'hésite pas rejoindre le groupe Facebook et à me suivre sur Instagram.

Le guide pour te lever sur ta planche !

Télécharge le guide gratuit pour découvrir les techniques de take-off et choisir celle adaptée pour toi

Episode précédentProgression en surf: de la première mousse à la vague d'or
Episode suivantPeux-tu apprendre le surf à 40 ou 50 ans ? OUI ! Voici comment...