Ce n’est pas toujours simple de déterminer son niveau en surf. On entend souvent différents termes: débutant, débutant+, intermédiaire, … mais au final, cela ne représente rien et ne veut rien dire. Car intermédiaire par exemple, c’est une très grosse fourchette. Es-tu intermédiaire proche du débutant ou intermédiaire proche du niveau avancé ? En surf, la différence est énorme. Il est donc important d’avoir une échelle « standardisée » pour pouvoir évaluer son niveau et se catégoriser.

L'école Française de Surf a créé 8 niveaux pour mesurer l'apprentissage du surf :

  • 🏖 Première mousse niveau 1 et 2
  • 🥉 Vague de bronze niveau 1 et 2
  • 🥈 Vague d'argent niveau 1 et 2
  • 🥇 Vague d'or niveau 1 et 2

Pour chaque niveau, ils tiennent compte de 3 catégories de critères :

  • les compétences techniques
  • la sécurité et l’autonomie dans l’eau
  • le sens marin et l’environnement

Dans cet article, je passe en revue chaque niveau avec les compétences requises pour obtenir son badge !

Si tu souhaites déterminer ton niveau actuel, n’hésite pas à compléter le quiz en ligne d’Apprenti Surfeur.

Première mousse niveau 1

Surf niveau première mousse 1

Pour obtenir sa première médaille, le surfeur débutant doit être capable de jouer avec ses premières mousses.

La mousse, c’est la vague qui a déjà déferlé, qui s’est transformée en une ligne d’eau blanche (white water en anglais) et qui continue son chemin calmement vers la plage. Ces mousses sont idéales pour débuter car elles ne sont pas trop puissantes et elles sont faciles à surfer. En effet, aucune lecture de vague n’est requise. Contrairement aux vagues vertes, vagues qui n’ont pas encore déferlé, qui, quant à elles, exigent que le surfeur soit placé à un endroit bien précis (au peak, là où elle va commencer à déferler). Ce placement demande une excellente lecture de vague et celle-ci ne peut être acquise qu’avec l’expérience, en passant de nombreuses heures dans l’eau.

Avant de se mettre à l’eau, il est important d’avoir des premières notions concernant le matériel. La planche en mousse idéale pour débuter par exemple, être capable d’enfiler sa combinaison seul ainsi que d’attacher le leash à la planche.

La première étape pour l’apprenti surfeur est donc d’apprendre à surfer une mousse en restant couché sur sa planche. Le fait de rester couché permet de se concentrer sur l’énergie de la vague et de la surfer sans encombrer son esprit avec la technique de take off (comment se lever). En restant couché, on peut juste se focaliser sur la glisse. Et ce n’est pas si simple lorsqu’on a aucune expérience avec l’océan. Je dois d’abord me placer bien perpendiculairement à cette mousse (le nez de ma planche pointe vers la plage) et ramer pour prendre un peu de vitesse. Et puis cette vague va me prendre avec elle ou non. C’est là qu’on apprend l’importance de la répartition du poids sur la planche de surf. Trop sur l’arrière, la vague me soulève et continue sa trajectoire sans moi. Trop vers l’avant, je plante le nez de la planche et je bascule vers l’avant.

Une fois à l’aise couché sur sa planche, le débutant va alors apprendre à se lever et choisira pour cela une technique de take off adaptée à son corps (souplesse, force, …). A ce stade, le take off ne doit pas bien entendu pas être parfait et rapide mais il faut être capable de se lever pour obtenir son grade 1. Une fois debout, il faut se redresser sur la planche et tenir en équilibre quelques secondes.

Au niveau du sens marin et de l’environnement, le débutant de niveau 1 doit être capable d’observer depuis la plage pour déterminer où il va surfer, où il va mettre à l’eau et comment se placer pour surfer ces mousses. Il doit donc être capable de porter sa planche, se mettre à l’eau et passer les premières mousses en marchant à côté de sa planche.

En termes de sécurité et d’autonomie dans l’eau, l’apprenti doit être capable de respecter les consignes de sécurité et de prendre des points de repères : être conscient qu’une planche de surf peut blesser, ne pas sauter dans l’eau là où il n’y a pas de fond, entrer dans l’eau en gardant sa planche derrière soi et en la tenant par le nez, etc.

Première mousse niveau 2

Surf niveau première mousse 2

Le niveau 1 n’est pas si simple à atteindre car cela plonge le surfeur débutant dans un univers complètement nouveau avec beaucoup de nouvelles notions à apprendre.

Pour passer niveau 2, il va falloir améliorer les compétences apprises lors du niveau 1. Et c’est en fait toujours le cas en surf, même un surfeur expérimenté améliore en permanence ses compétences de base comme le take off et la rame.

Concernant la technique, il est maintenant nécessaire d’avoir un take off plus rapide, idéalement de se lever en un temps et pas en plusieurs étapes lentes. Il est vivement recommandé pour cela de travailler son take off chez soi, au sol, pour prendre de bonnes habitudes et ainsi les reproduire plus facilement dans l’eau. Une fois debout, il faut tenir en équilibre plus longtemps et être capable de suivre cette mousse, debout sur sa planche. Enfin, le surfeur doit maintenant pouvoir légèrement orienter sa planche vers la gauche ou la droite lorsqu’il surfe la mousse. Il va pour cela commencer à utiliser ses appuis sur la planche et mettre plus de poids sur les talons ou les pointes de pieds pour engager un petit changement de direction.

Au niveau du sens marin et de l’environnement, le débutant de niveau 2 doit être capable de repérer les bonnes mousses. Cela signifie qu’il ne se jette plus sur la première mousse qui passe mais il est capable de repérer une mousse un peu plus puissante par exemple. Il est également capable de repérer un courant et de se rendre compte qu’il dérive, il faudra donc se replacer en conséquence par rapport à un point de repère pris sur la plage, par exemple.

En termes de sécurité et d’autonomie dans l’eau, l’apprenti doit avoir le réflexe de se protéger la tête lorsqu’il chute et de surfer une mousse en body surf, c’est dire couché dans l’eau sans planche. Pourquoi ? Car il est important d’avoir en tête qu’un leash peut casser et qu’un surfeur pourrait se retrouver dans l’eau sans moyen de flottaison. Il est donc indispensable d’apprendre à se débrouiller dans l’eau pour pouvoir revenir jusqu’au bord, même sans planche.

>

Vague de bronze niveau 1

Niveau surf vague de bronze 1

Ça y est, les choses sérieuses commencent ! On s’aventure un peu plus loin au large car à présent, on souhaite surfer des vagues vertes et plus des mousses ! On cherche donc des vagues qui n’ont pas encore déferlé pour ajouter un nouvel élément à nos sensations de surf : la gravité. On va en effet surfer une vague et donc descendre sur la face de cette vague et prendre de la vitesse grâce à la gravité.

Pour obtenir sa vague de bronze niveau 1, le surfeur doit être capable de ramer efficacement pour prendre une vague. Tout d’abord car le surfeur va devoir ramer beaucoup plus pour se placer au bon endroit sur le spot et se replacer. Mais aussi parce qu’une vague verte est plus difficile à attraper. Elle demande une bonne lecture de vague et une bonne vitesse si on ne veut pas qu’elle nous échappe. Il faut donc avoir une bonne technique de rame et bien répartir son poids sur la planche pour limiter les frottements et ne pas la faire freiner.

Il faut ensuite être capable de réaliser son take off sur cette vague en prenant en compte ce nouveau paramètre : la pente de la vague et rester debout sur la planche jusqu’en bas de la vague.

Qui dit surfer des vagues vertes dit être confronté à la « barre ». Cela signifie les vagues qui nous déferlent dessus lorsqu’on souhaite aller plus loin vers le large pour surfer des bonnes vagues. Evidemment, plus les vagues seront grosses et puissantes, plus la barre sera difficile à passer et demandera une bonne technique ainsi qu’un bon physique. A ce stade, on ne demande pas au surfeur d’être capable de passer la barre. Mais il doit être capable de contourner la zone de déferlement pour aller se placer dans la zone de take off.

En termes de sécurité et d’autonomie dans l’eau, il faut être capable de passer la barre en nageant, de revenir au bord en prenant une vague et de respecter les consignes de sécurité propres au take off (on saute loin de sa planche lorsqu’on tombe, on ne lance pas un take off si un autre surfeur est dans le chemin, etc).

Vague de bronze niveau 2

Niveau surf vague de bronze 2

Pour atteindre la vague de bronze niveau 2, le surfeur doit améliorer son take off sur vagues vertes, il doit être plus rapide et fluide.

En plus de rester debout en bas de vague, tu dois pouvoir continuer à surfer debout et suivre la mousse jusqu’au bord. Tout en étant capable de t’orienter un peu plus franchement de gauche à droite dans cette mousse.

Le surfeur doit aussi faire ses premières armes pour le passage de la barre et être capable de se rendre au large en maîtrisant sa planche : il faut pouvoir passer les mousses en ramant et en restant couché sur sa planche. Il faut pour cela utiliser la technique du « push through » qui consiste à mettre du poids sur l’avant de la planche en plaçant ses mains à plat à hauteur des pectoraux et en cambrant le dos pour éviter que la mousse ne retourne la planche. Lorsque les vagues deviennent plus grosses, on se mettra en mode « pompage » pour laisser passer l’eau et l’énergie de la vague entre la planche et le surfeur.

Tu ne sais pas quelle planche de surf choisir ? 🤔

Découvre le guide ultime pour choisir TA planche de surf IDÉALE

Au niveau du sens marin et de l’environnement, la lecture de vague du surfeur progresse et il est capable de sélectionner les bonnes vagues au lieu de se ruer sur tout ce qui bouge. Il doit aussi pouvoir utiliser un courant pour se rendre au large.

En tant que bronze niveau 2, tu dois aussi être capable de prendre des vagues en bodysurf.

Vague d’argent niveau 1

Niveau surf vague d'argent 1

Le passage de première mousse a vague de bronze a été un changement radical avec le passage aux vagues vertes plutôt qu’aux mousses.

Le passage au niveau vague d’argent va aussi complètement transformer la vie du surfeur. Car à présent, on ne descend plus tout droit sur la vague pour terminer dans la mousse mais on suit la vague en surfant parallèle à la plage, ce qu’on appelle surfer « down the line ». Des sensations incroyables car on reste du coup beaucoup plus longtemps debout sur la vague que lorsqu’on fait un « tout droit dans la mousse ».

Et pour partir dans le sens de la vague, tu vas devoir apprendre à donner de l’angle à ton take off, lui donner une direction. Cela signifie que tu ne te lèves plus sur ta planche avec le nez de la planche qui pointe vers le bas de la vague mais légèrement orienté dans la direction où tu souhaites aller (suivant si la vague est une gauche ou une droite). En plus de te permettre de simplifier ton take off, cela va te permettre de partir directement en direction de l’épaule. Mais attention, l’angle au take off se donne au dernier moment et on ne rame pas de travers sur la vague, c’est la formule garantie pour qu’elle nous passe sous le nez !

Le passage de la barre s’améliore lui aussi. Difficile d’effectuer des canards car on a souvent une planche encore trop volumineuse. Mais on perfectionne nos push through et nos tortues (turtle roll) pour passer la barre de manière la plus efficace possible tout en contrôlant sa planche.

Au niveau du sens marin et de l’environnement tu dois être capable de repérer les vagues qui « ouvrent » et de te placer au bon endroit pour surfer ces vagues. Contrairement à une vague qui ferme et ne nous laisse pas le temps de tracer une trajectoire, une vague qui ouvre nous présente une belle face à surfer.

En termes de sécurité et d’autonomie dans l’eau, c’est également une étape importante à franchir : il faut être capable de respecter les règles de priorité. Cela signifie par exemple ne pas « dropper » dans la vague de quelqu’un d’autre et comprendre quand un autre surfeur est prioritaire ou non. Le surfeur devrait également être capable de body surfer l’épaule de la vague

Vague d’argent niveau 2

Niveau surf vague d'argent 2

Pour passer niveau 2 de la vague d’argent, il va falloir être plus actif sur la vague et ne pas juste « se laisser glisser ».

On appelle cela le « trimming ». On est bien placé sur la vague et on commence à onduler sur cette celle-ci pour légèrement remonter et descendre, ce qui permet de générer de la vitesse. A ce stade, on ne peut pas encore parler de virages car ces ondulations se font en étant au milieu de la planche et pas avec le pied arrière complètement sur le tail (arrière de la planche) au dessus des ailerons pour effectuer des virages beaucoup plus radicaux.

Le surfeur de niveau 2 doit cependant commencer à effectuer des virages en bas de vague, de manière plus franche (bottom turns).

Au niveau du sens marin et de l’environnement, le surfeur doit encore et toujours améliorer sa lecture de vague et être capable de tracer les bonnes trajectoires sur la vague.

En termes de sécurité et d’autonomie dans l’eau, en plus des règles de priorité tu dois aussi respecter les règles de convivialité et donc l’étiquette du surf. Tu dois aussi pouvoir assurer ta propre sécurité et être capable de venir en aide aux personnes en difficulté.

Vague d’or niveau 1

Niveau surf vague d'or 1

On arrive au graal, ce pour quoi on a tant donné ! La vague d’or !

Ici, on entre dans le monde du « carving ». C’est à dire qu’on devient capable non plus de juste onduler sur cette vague mais de véritablement tracer des trajectoires en enchaînant des virages plus francs en bas et en haut de vague. On est capable de s’éloigner vers l’épaule et de revenir vers le curl / la pocket pour venir rechercher de la puissance et bien rester dans le flow de la vague.

A ce stade on passe sur une planche plus petite et plus réactive, ce qui apporte beaucoup de difficultés mais qui permet aussi d’effectuer ses premiers canards et donc de simplifier grandement le passage de la barre.

Au niveau du sens marin et de l’environnement, le surfeur plus expérimenté est capable de déterminer où passer la barre et de se lancer au bon moment (en évitant les grosses séries).

En termes de sécurité et d’autonomie dans l’eau, tu es capable de revenir sans ta planche au bord en alternant nage et bodysurf

Vague d’or niveau 2

Niveau surf vague d'or 2

Le niveau 2 de la vague d’or se rapproche sérieusement d’un surfeur professionnel.

Rollers, floater, cutback, prendre un tube, … mais mon petit doigt me dit que si tu lis cet article, tu en es encore loin (tout comme moi) ! :)

🎧 Ecoute cet épisode et d'autres sur le podcast Apprenti Surfeur

Tu y découvriras des épisodes théoriques pour débuter et progresser en surf ainsi que des interviews pour plonger dans l'univers d'autres surfeurs et surfeuses passionnés.

Spotify iTunes Google Deezer

Partager:

Cet article t'est présenté par Anthony, je suis le fondateur d'Apprenti Surfeur, surfeur et surfskateur passionné, en pleine progression.

Je partage mon apprentissage du surf 🏄‍♂️ via le podcast (Spotify, iTunes) et du surfskate 🛹 sur ma chaîne YouTube. Pense à t'abonner ! 🙏🤙

N'hésite pas rejoindre le groupe Facebook et à me suivre sur Instagram.

Le guide pour te lever sur ta planche !

Télécharge le guide gratuit pour découvrir les techniques de take-off et choisir celle adaptée pour toi

Episode précédentPourquoi je n'aime pas les surfskates YOW
Episode suivantQuelle petite planche de surf choisir ?