Lors de mon passage à la piscine à vagues d’Alai Bay, j’ai filmé 2h de sessions avec des surfeurs ayant un niveau entre débutant et intermédiaire. Une super occasion d’analyser les take off et de voir quelles sont les erreurs les plus fréquentes.

La rame

La majorité des take off ratés sont du à une mauvaise rame. Il y a 3 problèmes différents :

1) Une rame trop lente

En regardant les images, j’ai compris pourquoi on entend souvent des coaches de surf crier « Rame rame rame rame ! ». Car c’est vrai que lorsqu’on regarde certaines personnes ramer, on a l’impression qu’ils sont sur un matelas gonflable en train de bronzer au soleil ! Or, lorsqu’on décide de s’engager sur une vague, surtout lorsqu’on est débutant et qu’on a pas un timing parfait, il faut tout donner ! Il faut ramer avec une bonne technique et surtout une bonne cadence pour générer suffisamment de vitesse et prendre cette vague. Sinon elle va juste soulever notre planche et continuer son chemin sans nous.

Des surfeuses me disent souvent: « J’essaie de ramer mais je n’ai pas assez de force, mes bras c’est comme des allumettes ! ». Mais la rame, ce n’est pas une question de force. La première fois que je m’en suis rendu compte c’est lorsque j’étais en train de ramer « comme un bourrin », tout en force, et que je me suis fait dépasser par une femme avec un petit gabarit et qui ramait beaucoup plus calmement. Elle avait tout simplement une bien meilleure technique que moi. C’est donc important d’avoir une bonne technique de rame mais lorsqu’on débute ce n’est pas le cas. Il est donc primordial d’avoir au moins une bonne cadence et de ramer rapidement. Rapidement ne veut pas dire fort, cela signifie qu’on va ramer gauche, droite, gauche, droite et faire ce petit sprint pour prendre la vague, plutôt que de ramer calmement en mode gauuuuuuche, droooiiiiiiiite. L’élan de la planche est très important en surf et si on rame trop lentement, la planche perd son élan et on re-commence tout à 0 à chaque coup de rame !

2) Ramer avec la planche de travers

Un 2ème cas très fréquent est de ramer avec la planche de travers. La planche doit vraiment être perpendiculaire à la vague lorsque l’on rame. De nouveau pour une question de vitesse. Car si la planche est de travers, on génère de la vitesse oui, mais pas dans la même direction que la vague et cette vague ne peut pas nous pousser, en tout cas pas autant que lorsqu’on a la planche bien perpendiculaire.

En progressant il sera important de donner de l’angle à son take off pour bien partir dans la direction de la vague. Cela signifie qu’on va faire pointer le nez de la planche dans le sens de déferlement de la vague mais cela se fait uniquement au dernier moment, lorsqu’on a déjà pris la vague, juste avant de se lever ou en se levant.

Take off en surf en ramant planche de travers

3) Se lever trop tôt

Le dernier problème lié à la rame est le fait de ne pas ramer assez. Le surfeur rame bien, la vague commence à le pousser et il croit qu’il peut donc se lever. Mais c’est encore trop tôt et en se levant il ralenti la planche et la vague part sans lui.

Si tu as ce problème, pense à donner encore un ou deux coups de rame de chaque côté avant de te lancer.

Le timing

Dans une piscine à vague, c’est assez simple de bien se positionner pour le take off. Car on est le long d’un mur et il y a des numérotations sur celui-ci. Par exemple, on sait qu’on doit ramer pour la vague au point numéro 4. Dans l’océan, c’est évidemment nettement plus compliqué et encore plus sur les spots dits « changeants » comme les beach breaks où une vague peut déferler à un endroit pendant 1h sur un banc de sable et plus du tout un peu plus tard avec l’évolution de la marée.

Malgré tout, j’ai vu beaucoup de popups ratés à Alaia Bay à cause d’un mauvais timing et ce pour deux raisons principales:

1) Se placer trop loin vers l’épaule

Certains surfeurs ont peur de se placer trop près du mur, là où la vague est la plus creuse. Du coup ils s’en éloignent et commencent à ramer sur l’épaule de la vague, là où elle est évidemment moins puissante et moins creuse. Ce qui rend la prise de vitesse à cet endroit beaucoup plus difficile voir impossible.

2) Etre trop loin pour la 2ème chance

Lorsqu’on essaie de prendre une vague et qu’on la rate, on s’est rapproché de plusieurs mètres vers la plage. La plupart des surfeurs débutants ne se posent alors pas la question et se remettent à ramer sans vraiment regarder derrière pour prendre la vague suivante. Mais, alors qu’ils étaient bien placés ou peut-être top tôt pour la première vague, les voilà maintenant en retard pour cette 2ème vague. Elle a déjà déferlé lorsqu’elle arrive sur eux, ou, plus gênant, elle déferle dans leur dos, ce qui donne parfois des bons wipeouts.

Donc, lorsque tu rates une vague, pense à directement bien te replacer. Si tu es à présent trop dans l’inside, dans la zone de déferlement, déplace toi un peu vers la gauche ou vers la droite pour aller plus vers l’épaule et avoir un bon timing. En vérifiant que tu ne gênes pas un autre surfeur qui est du coup prioritaire, bien entendu. Tu peux aussi décider à ce moment de repartir vers l’outside et donc de ramer vers le large, il te faudra pour cela passer la barre.

Take off en surf en retard par rapport à la vagu

L’équilibre

Aaah l’équilibre ! Des surfeurs qui se lèvent puis tombent en arrière, en avant ou sur un côté, j’en ai vu des tonnes !

Le problème vient souvent d’un mauvais placement des pieds. Après un take off un peu hasardeux, on se retrouve debout sur la planche de surf avec les pieds mal placés. Trop sur l’arrière, pas bien centrés sur la planche (en largeur), avec un écart trop petit entre les jambes (ou trop grand), etc. On se retrouve donc dans une position inconfortable et surtout pas très stable, la chute est donc inévitable.

Je te conseille de travailler ton take off chez toi au sol pour prendre des bonnes habitudes car idéalement tes pieds doivent être bien placés sur la planche dès que tu te lèves. Couche toi au sol et enchaîne les take off juste qu’à ce qu’ils deviennent plus fluides et rapides. Pense aussi à te filmer pour pouvoir t’analyser !

Les genoux

Les genoux sont souvent trop utilisés par les débutants et les surfeurs en pleine progression:

1) Glisser sur les genoux

Beaucoup de débutants essaient de se lever mais n’y arrivent pas et se retrouvent à genoux sur la planche. Ils peuvent même surfer la vague dans cette position. Le problème est que cela n’apporte pas grand chose car la glisse à genoux n’est pas quelque chose qu’on pratique. Je conseillerais à ces personnes de commencer par apprendre à surfer en restant couché sur la planche. Cela permet de s’habituer à ces nouvelles sensations, de prendre confiance et d’apprendre à contrôler sa planche. En parallèle, c’est aussi très intéressant de travailler son take off au sol à la maison pour prendre de bonnes habitudes.

2) Poser un genou pendant le take off

De très nombreuses personnes posent un genou sur la planche pendant le take off, pour se stabiliser avant de se lever. Et cela fonctionne car elles arrivent du coup à se lever et même à surfer la vague. Mais il y a du coup une étape en plus lors du take off, ce qui le rend plus lent. Cela ne pose aucun problème avec des vagues assez molles pour débutants mais lorsque le surfeur progressera vers des vagues plus rapides, il n’arrivera plus à les prendre car son take off sera trop lent. Il lui faudra alors beaucoup de temps pour se débarrasser de cette mauvaise habitude.

Take off en surf en posant le genou

Le nose dive

Dernier problème relevé et très fréquent lui aussi: le nose dive. Cela signifie que le surfeur coule le nez de sa planche lorsqu’il est toujours couché dessus ou lorsqu’il vient de se lever. Cela donne parfois des wipeouts impressionnants car on se fait retourner par la vague. Un nose dive dans une vague un peu creuse peut être une expérience traumatisante pour un surfeur qui n’y est pas habitué. Le nose dive se produit car le surfeur met trop de poids sur l’avant de sa planche. Lors du take off il faut penser à bien cambrer le dos pour lever la tête et ne pas la laisser collée à la planche. La tête est la partie la plus lourde du corps humain et en la levant on rétablit l’équilibre entre le poids sur l’avant et l’arrière de la planche.

🎧 Ecoute cet épisode et d'autres sur le podcast Apprenti Surfeur

Tu y découvriras des épisodes théoriques pour débuter et progresser en surf ainsi que des interviews pour plonger dans l'univers d'autres surfeurs et surfeuses passionnés.

Spotify iTunes Google Deezer

Partager:

Cet article t'est présenté par Anthony, je suis le fondateur d'Apprenti Surfeur, surfeur et surfskateur passionné, en pleine progression.

Je partage mon apprentissage du surf 🏄‍♂️ via le podcast (Spotify, iTunes) et du surfskate 🛹 sur ma chaîne YouTube. Pense à t'abonner ! 🙏🤙

N'hésite pas rejoindre le groupe Facebook et à me suivre sur Instagram.

Le guide pour te lever sur ta planche !

Télécharge le guide gratuit pour découvrir les techniques de take-off et choisir celle adaptée pour toi

Episode précédentLa vie d'une jeune surfeuse pro avec Maëlys Jouault
Episode suivantLa vie de surfeur parisien