Aaah, je me souviens tellement de la première fois que je suis allé sur le site de Carver pour acheter mon surfskate. Quel truck choisir ? Le C7 ou le CX ?

On se met à chercher, à lire des articles, … et au final, on trouve des informations contradictoires et on est encore plus perdu.

Dans cet article et cette vidéo, je réalise un test complet des 2 trucks avants de chez Carver et je les compare point par point.

Aucun doute, après cette lecture, tu y verras beaucoup plus clair et tu sauras exactement lequel choisir en fonction de tes préférences et objectifs.

Les surfskates utilisés pour mon test

Pour ce test, j’ai utilisé un Carver Resin 31" en C7 et un Triton Signal 31" en CX.

Le Carver est vendu à 329€ (299€ si équipé en CX).

Triton est une sous-marque de Carver. Ces surf skates sont fabriqués en Chine et proposent moins de choix en terme de design, ils sont vendus à 199€ et son équipés des trucks CX.

Test du Carver Resin 31 C7 vs Triton Signal 31

Ce sont tous les deux des 31", la wheelbase est presque identique. 51cm pour le Resin et 50.5cm pour le Triton. Pour rappel, la wheelbase est la distance d’axe à axe, entre les roues donc et idéalement cette wheelbase doit se rapprocher au maximum de ta stance (écartement entre tes jambes lorsque tu es en position de surf / surfskate).

La seule différence qui biaise un peu mon test est les roues. Le Carver Resin est livré avec des roues de 69mm de diamètre pour 78A de dureté et une largeur de 52mm. Elles sont donc plus grandes et en plus concaves, ce qui leur donne beaucoup d’accroche au sol. Le Triton est quant à lui livré avec des roues de 68mm de diamètre, 78A de dureté et 46mm de largeur. Des roues qui accrochent un peu moins et qui dérapent donc plus facilement (cela va se vérifier dans mon test).

Le truck Carver C7

Le truck C7 est composé d’un bras tournant, équipé d’un ressort. Ce truck va ainsi effectuer beaucoup plus de mouvements latéraux, de gauche à droite. Le ressort va aussi jouer un rôle pour le rebound, c’est à dire qu’il va recentrer automatique le truck et donc le surfskate après un virage. Il va donc un peu nous assister et nous offrir plus de confort, même si le ressort de ce C7 n’est pas très puissant comparé à d’autres marques, comme YOW par exemple.

Truck Carver CX vs C7

Le truck Carver CX

Le truck CX est quant à lui plus proche des trucks de skateboard classique. Il est plus léger et est composé d’un axe inversé (reverse kingpin, RKP) sur lequel on va placer des bushings. Les bushings sont ces petites gommes en uréthane avec des formes, tailles et duretés variées qui vont offrir plus ou moins de souplesse au truck et aider pour le rebound.

La stabilité

En terme de stabilité, le C7 est moins stable pour monter sur la planche et effectuer la première poussée pour prendre de l’élan. Lorsqu’on pose le pied avant sous les visses du truck avant, on sent que le truck bouge latéralement et cela le rend donc moins stable. Cette caractéristique rend le C7 un peu moins adapté pour la balade, notamment en ville car on doit régulièrement pousser pour se re-lancer, monter et descendre de son surfskate.

Par contre, une fois lancé, le C7 offre plus de stabilité que le CX car ce dernier est plus « plongeant ». Il s’incline plus lorsqu’on pousse sur les pointes et les talons : il prend plus d’angle.

Pomper : prise de vitesse

Le côté « plongeant » du CX le rend idéal pour le wiggle car il est du coup très réactif aux mouvements des chevilles.

Par contre, lorsqu’on commence à pomper en impliquant tout le corps (d’abord les chevilles, puis les jambes, puis les hanches, puis les bras puis la compression-extension), on sent que le C7 est plus facile car il accompagne mieux les mouvements de notre corps avec ses déplacements latéraux.

En terme de vitesse, je me sentais plus à l’aise sur le CX que sur le C7 lorsque j’avançais à toute allure. Ce qui est logique étant donné que le C7 effectue davantage de mouvements latéraux tandis que le CX lui envoie plus d’énergie vers l’avant.

Les sensations sont très agréables sur les deux même s’il faut bien avouer que le C7 est plus doux. On doit pousser moins fort sur les pieds, on a plus l’impression d’être sur du velours.

Virages serrés

Le CX prend plus d’angle, il permet donc de prendre des virages plus serrés. C’est ce que j’ai voulu valider en réalisant un slalom entre des cônes assez rapprochés (moins d’1m entre chaque cône).

Le truck CX prend beaucoup d'angle et s'incline dans les virages

Et effectivement, on sent que le CX est très à l’aise dans ces conditions. En enchaîne les virages rapides et serrés entre les cônes, avec une grande facilité.

Cela fonctionne aussi avec le C7 mais clairement il faut être plus concentré et j’ai d’ailleurs écrasé les cônes à plusieurs reprises. Pour tourner plus serré, on est obligé d’interrompre le truck dans son mouvement latéral pour le relancer dans l’autre sens.

Entraînement surf

Pour la fin de mon évaluation, j’ai testé les deux trucks en surf training. J’ai pompé pour prendre de la vitesse sur la vague avant d’enchaîner un bottom turn puis un top turn.

J’ai toujours pensé que le CX était trop rigide pour s’entraîner au surf et qu'il n’offrirait pas des bonnes sensations. Clairement, je me trompais.

Les deux trucks fonctionnement parfaitement en entraînement surf et donnent des bonnes sensations mais se comportent de manière différente.

Le CX avec ses virages plus serrés permet d’effectuer un bottom turn plus radical, c’est comme si on remontait la vague vraiment à la verticale, comme en shortboard en surf. Par contre, c’est du coup moins facile de garder une bonne vitesse dans ce virage en bas de vague qui est une virage où on veut une belle courbe pour restituer progressivement l’énergie. Idem pour le top turn, le virage backside est plus radical, on tourne plus serré. Et en fin de course, je pousse un peu plus sur le pied arrière, ce qui provoque un slide avec les roues du Triton qui sont plus petites.

De son côté, le C7 est plus doux et offre des bonnes sensations de surf. Avec une glisse différente. Des virages moins serrés, une courbe plus allongée et donc un style moins radical. Plus proche du longboard en surf.

Entrainement surf, comparatif entre le Carver C7 et CX

Conclusion

Le CX et le C7 sont deux très bons trucks qui permettent de tout faire.

Le CX permet aussi de faire du surf training malgré mon avis initial, je le pensais trop rigide pour cela.

Pour la balade, léger avantage pour le CX qui est plus stable pour la poussée mais le C7 est plus stable une fois lancé.

Ils fonctionnent tous les deux en pumptrack même si les roues de mon Carver Design C7 accrochaient trop (de par leur taille et forme concave) et me ralentissaient.

En skatepark et en bowl, clairement le CX sera le grand vainqueur et est d’ailleurs utilisé par de nombreux riders dans cette pratique.

Pour conclure, je conseillerai plus le C7 aux débutants en surfskate et en surf. Sa glisse plus douce et plus stable offre d’avantage des sensations de longboard et de planches volumineuses de débutants.

Par contre si on est plus aguerri et/ou qu’on souhaite une planche pour tout faire et notamment évoluer vers le skatepark et les tricks, une planche plus radicale qui offre plus des sensations de shortboard, alors le CX est l’arme indispensable !

🛹 Découvre les vidéos surfskate sur la chaîne YouTube Apprenti Surfeur

Tu y découvriras de nombreuses vidéos pour débuter et progresser en surfskate !

La chaîne YouTube

Partager:

Cet article t'est présenté par Anthony, je suis le fondateur d'Apprenti Surfeur, surfeur et surfskateur passionné, en pleine progression.

Je partage mon apprentissage du surf 🏄‍♂️ via le podcast (Spotify, iTunes) et du surfskate 🛹 sur ma chaîne YouTube. Pense à t'abonner ! 🙏🤙

N'hésite pas rejoindre le groupe Facebook et à me suivre sur Instagram.

Le guide pour choisir ton surfskate !

Télécharge le guide gratuit pour t'aider à choisir le surfskate qui correspond à tes besoins

Episode précédentComprendre les courants latéraux et d'arrachement (baïnes)
Episode suivantCoach de surf à la piscine à vagues d'Alaia Bay en Suisse