J’arrive sur le spot. Les vagues sont belles, le soleil brille et il y a peu de monde à l’eau. Le rêve ! Ni une ni deux, j’enfile ma combinaison, je me tartine de crème solaire, j’attrape ma planche et je cours vers le point de mise à l’eau (ce mini footing, ça compte comme échauffement, non ?!). J’attache mon leash, je rentre dans l’eau, je me couche sur ma planche et je rame jusqu’au peak. 10 minutes plus tard, me voilà déjà prêt à prendre ma première vague et d’ailleurs j’en prends une. Oups… ça fait combien de temps que je n’ai plus waxé ma planche ? C’est une véritable savonnette ! Me voilà obligé de retourner au bord pour waxer ma planche (vive la perte de temps) ou de faire attention pendant toute la session à être bien délicat et de prendre des bons appuis pour ne pas glisser. En tant que grand fainéant, je choisis bien sûr la 2ème option.

Wax sur planche de surf

A quoi sert la wax sur une planche de surf ?

Car oui, la wax ça sert à ça. A pouvoir poser ses pieds sur la planche et à tenir debout sans glisser alors qu’on vient enfin d’arriver à effectuer un bon take off. La wax est donc plutôt pratique pour surfer. Voir même indispensable. Car on ne se rend pas compte mais un planche de surf sans wax, c’est vraiment très glissant. J’ai déjà surfé sans wax car j’avais emprunté la planche d’un pote un jour de swell inattendu. Elle n'avait plus été waxée depuis longtemps et personne n’avait de wax sous la main. J’ai quand même pu surfer, mais il a clairement fallu m’adapter. J’avais l’impression d’être comme mon chat lorsqu’il essaie d’attraper une souris. De faire des mouvements plus doux et calmes et d’éviter absolument de mettre trop de pression sur mes pieds pour ne pas glisser.

Waxer sa planche de surf

La wax a l’avantage de coller à la planche et de repousser l’eau. Du coup il faut prendre le temps de bien waxer sa planche de surf. Plaisir ou corvée ? Chacun a sa propre réponse à la question et chacun y consacre plus ou moins de temps, en fonction de son degré de perfectionnisme. Certains vont waxer un longboard entier en 2 minutes et d’autres vont waxer minutieusement un shortboard en 1h.

Mais est-ce important ? Quels sont les risques si on wax mal sa planche ? Il n’y a bien sur aucun risque pour la planche et on pourra surfer avec une planche bien ou mal waxée. A conditions de ne pas avoir oublié de waxer une partie, bien entendu. Par contre, un mauvais waxage ne sera pas hyper écologique. A notre époque, et en tant qu’adorateurs de l’océan en plus, nous devons y faire attention. Une planche bien waxée demandera moins régulièrement qu’on lui remette de la wax. C’est donc ça qui terminera en moins dans l’océan.

Wax ou waxe ? La composition de la wax

Et bien c’est wax, sans le e ! C’est en fait la traduction anglaise du mot cire. Quand on pense à la cire, on pense aux abeilles, aux bougies, … c’est tout mignon et ça sent bon. Mais, l’industrie de la wax pour le surf est un gros marché qui rapporte beaucoup d’argent. Et comme toujours dans l’industriel, l’argent d’abord, le reste après ! La composition de la majorité des wax sur le marché est à base de paraffine qui est un sous-produit du raffinage du pétrole. Cela signifie que fabriquer de la wax pollue et craint pour l’environnement. Il y en plus de nombreux autres produits qui sont associés et qui sont cancérigènes. Et évidemment tout ça termine dans l’océan (ce serait de la mauvaise foi de penser que tout reste bien collé sur notre planche). Donc la wax, on peut le dire, c’est très loin d’être écologique !

De la wax bio

Heureusement il existe des solutions qui ne coutent pas plus cher, qui sont nettement plus respectueuses de l’environnement et locales : fabriquées en France. Je parle de SimWax et de GreenFix. Ils utilisent des produits naturels comme de la cire d’abeille, de l’huile végétale comme de l’huile de coco, de la résine de pin, etc. D’ailleurs, si tu es un fan du DIY, tu peux aussi très bien fabriquer ta wax toi-même, cela n’a rien de très compliqué. C’est un peu comme cuisiner une bonne soupe ! On mélange les ingrédients, on les fait chauffer puis on forme des pains et on refroidit le tout avant de frotter sur sa planche de surf !

Quelle wax choisir ? La température

Tu l’auras compris, la meilleure wax est de la wax écologique. Après il est important de faire attention aux indications de température fournies par chaque fabricant. Si tu mets sur ta planche de la wax pour eau froide et que tu vas dans l’eau chaude avec, tu verras que ta wax va très vite fondre. A l’inverse, une wax pour eau chaude dans de l’eau froide ne sera pas assez collante. En général, La wax devient plus molle avec des températures plus élevées et plus dure quand les températures sont plus faibles.

Le problème est que c’est difficile d’étaler de la wax dure car elle n’accroche pas à la planche et si la wax est trop molle elle s’écrase vite sur la planche et ne colle pas bien. Il est donc important de choisir la bonne wax pour la bonne température.

Les catégories et appellations sont généralement les suivantes : 

Wax Température
Cold En dessous de 15°
Cool 13 à 20°
Warm 18 à 23°
Tropical 24° et plus

En dehors des wax bio, les marques les plus connues sont : Mr. Zog’s Sex Wax, Sticky Bumps, Mrs. Palmers, Bubble Gum Surf Wax , Famous surf wax.

Base coat, marketing ou réalité ?

Il y a beaucoup de marketing dans le domaine de la wax. Normal, c’est un marché très lucratif. Une wax très célèbre s’appelle d’ailleurs la sex wax… on trouve aussi de la wax qui éloignes les requins… bref, le surfeur se sent parfois perdu entre réalité et fiction marketing. Certains disent d’ailleurs que la base coat c’est aussi du marketing, histoire de nous vendre un produit supplémentaire.

La base coat est une wax d’accroche à mettre en premier sur la planche, lorsqu’il n’y a encore aucune wax dessus. Cela permet à la wax que l’on va mettre par dessus de mieux accrocher et donc de rester plus longtemps et d’en remettre moins souvent. Economie pour ton portefeuille et aussi bon pour la planète donc !

La base coat est assez dure et très proche de la wax tropicale. Elle est donc nettement plus utile quand on met de la wax pour eau plus fraîche (une wax plus molle).

Où acheter de la wax ?

Tu peux acheter de la wax un peu partout, dans n’importe quel surf shop mais aussi en ligne. Je te conseille d’acheter sur les sites de GreenFix et de SimWax.

Comment waxer sa planche de surf ?

On met évidemment la wax uniquement sur la face avant de la planche de surf, là où on va se tenir debout. Jamais sur la carène ou sur les rails, cela ralentirait la planche.

On wax vraiment là où on va se tenir debout et cela dépend donc du type de planche. Un longboardeur peut avancer jusqu’au nez de sa planche en effectuant des pas croisés. Ce serait dommage qu’il tombe car il n’a pas waxé sa planche sur toute la longueur. Sur les autres planches, ce n’est pas nécessaire de waxer le nez de la planche.

Il ne faut par contre laisser aucune zone sans wax sur la planche car c’est évidemment toujours à cet endroit que tu vas poser ton pied et que tu vas glisser. Tu risques de le regretter si tu rates une bonne vague car tu as mal waxé ta planche !

Comment waxer sa planche de surf

Pour waxer une planche de surf, il faut frotter le pain de wax délicatement sur la planche, on ne pousse pas trop fort. On applique en effectuant des lignes de la latte vers le rail puis de haut en bas, pour faire des petits quadrillages (on ne fait pas des grandes lignes tout le long de la planche). Au 2ème passage on fait pareil mais en faisant des croix. Cela permet de ne laisser aucun endroit sans wax. Après cela on peut terminer en effectuant des petits ronds. Lorsqu’on remet de la wax avant la session, on peut alors ne faire que des petits ronds pour rajouter une petite couche.

Le fait de frotter la wax la fait fondre et la fait coller à la surface de la planche.

On utilise un coin du pain de wax pour frotter et pas un côté plat.

L’objectif final est d’avoir des petites bosses de wax un peu partout sur sa planche.

Faut-il waxer une planche en mousse ?

Cela va dépendre de la planche. L’idéal est de d’abord tester ta planche en mousse car certaines ont suffisamment de grip. Mais pour la majorité, tu devras mettre de la wax dessus en plus. Attention à ne pas en mettre trop car la wax est plus difficile à enlever sur une planche en mousse.

Quand waxer sa planche ?

Il faut bien entendu waxer une nouvelle planche complètement avant de la mettre à l’eau. Mais il faut aussi re-waxer régulièrement dès que la planche devient glissante. Certains le font avant chaque session pour éviter le problème que j’ai cité en introduction.

Il faut aussi penser à rewaxer un peu après certaines mauvaises aventures. Par exemple en rentrant la planche dans la voiture, on l’a frottée contre un appuie-tête et elle y a du coup laissé beaucoup de wax. Ou alors on a laissé la planche dans la voiture au soleil (très mauvaise idée) et la wax a fondu.

Où waxer sa planche ?

Attention à ne pas faire le kook et à nee pas waxer ta planche n’importe où et à l’abimer. Par exemple en la posant sur des pierres, du bitume, etc. Le but est de waxer ta planche en en prenant soin, pas de faire des coûts ou d’abimer tes ailerons.

Pourquoi est-ce ma planche est toute sale ?

La wax colle sur la planche et des crasses vont venir se coller sur cette wax. Crasses qui peuvent venir de partout : nos pieds, notre combi, du sable, … ensuite lorsqu’on remet de la wax sur notre planche, ces crasses restent coincées entre 2 couches de wax, ce qui donne ces tâches noires et cette impression de planche sale.

Quand et comment enlever la wax de sa planche de surf ?

Il est temps de penser à enlever la wax lorsqu’elle n’accroche plus bien et que tu dois en remettre sans arrêt, ou lorsque ta planche est trop sale et que cela te dérange. Ce n’est pas très compliqué, il faut juste la chauffer un peu par exemple en la laissant un peu au soleil avant de gratter avec un peigne à wax (tu en as peut-être un attaché à ton leash?). Si tu veux vraiment avoir ta planche comme neuve, il existe également des bouteilles de décapant que tu peux acheter mais tu peux aussi utiliser un produit plus doux et naturel.

Les pads, une alternative à la wax ?

Il existe des solutions pour se passer complètement de la wax avec ce qu'on appelle des front pads. L'objectif est de coller des pads sur sa planche (comme on voit souvent sur le tail des petites planches). Soit des pads en mousse soit des autocollants transparents. Certains l'utilisent et sont très satisfaits même si cela amène quelques désavantages comme par exemple le fait de s'irriter voir se brûler à cause des frottements si on surfe en maillot. Si on en met sur une grande surface, la mousse alourdit également la planche et absorbe en plus un peu d'eau.

Une planche en liège, sans wax

Certains innovent pour créer des planches toujours plus écologiques. C'est notamment le cas de NOTOX qui a créé une planche débutant recouverte de liège et qui ne nécessite donc aucune wax !

🎧 Ecoute cet épisode et d'autres sur le podcast Apprenti Surfeur

Tu y découvriras des épisodes théoriques pour débuter et progresser en surf ainsi que des interviews pour plonger dans l'univers d'autres surfeurs et surfeuses passionnés.

Spotify iTunes Google Deezer

Partager:

Cet article t'est présenté par Anthony, je suis le fondateur d'Apprenti Surfeur, surfeur et surfskateur passionné, en pleine progression.

Je partage mon apprentissage du surf 🏄‍♂️ via le podcast (Spotify, iTunes) et du surfskate 🛹 sur ma chaîne YouTube. Pense à t'abonner ! 🙏🤙

N'hésite pas rejoindre le groupe Facebook et à me suivre sur Instagram.

Le guide pour te lever sur ta planche !

Télécharge le guide gratuit pour découvrir les techniques de take-off et choisir celle adaptée pour toi

Episode précédentSlide, le meilleur surfskate pour débuter ? Mon avis
Episode suivantApprendre le surf