Le Maroc est une destination phare pour le surf : climat, qualité des spots, paysages magnifiques. Elle est aussi régulièrement recommandée pour l’apprentissage du surf peu importe le niveau car de nombreux spots permettent de contenter les surfeurs débutants comme les plus chevronnés. Pour cela, il y a des solutions pratiques pour s’y rendre : les surfcamps.

Pourquoi choisir un surf camp au Maroc ?

Si jamais tu fais partie de groupes de surf sur les réseaux sociaux, tu ne comptes même plus le nombre de fois où quelqu’un a demandé « une recommandation de surf camp au Maroc ? » avec 150 000 réponses derrière. C’est normal, il y en a énormément. C’est la formule la plus « simple » pour voyager dans le cadre du surf pour tout type de niveau, de débutant à confirmé.

Le surf camp est une formule vraiment pratique puisqu’on vient te chercher à ton arrivée, tu es nourri, logé et « mis sur la vague » sans avoir eu à organiser ton voyage de A à Z.

Le surf camp est un tout en un qui te fournit tout le matériel et t’amène sur les spots.

Choix des planches : beaucoup d’entre eux ont un choix assez large de planches en mousse. Pour les planches en résine, il faut souvent payer un forfait journalier supplémentaire (env 10 euros).

Choix des combinaisons : comme le climat est assez doux, les combinaisons fournies sont souvent des combis shorty. Si tu viens en hiver, vérifie avec eux qu’ils ont des combis intégrales et si non, je te conseille de prendre la tienne. Une combinaison 3/2 sera parfaite ou 4/3 pour les plus frileux.

Dans le surf camp, il n’y a pas que le surf qui se pratique. Tu peux aussi faire du yoga avant ou après tes journées de surf (c’est souvent un coût supplémentaire de 8 à 15 euros / séance). Certains proposent également de faire du surfskate pour compléter tes sessions de surf.

Point important pour les gros ventres, la plupart des surf camps marocains sont réputés pour leur cuisine et à raison. Ils proposent une cuisine saine et savoureuse. En plus, beaucoup s’adaptent maintenant aux différents régimes alimentaires (veggie, vegan, sans gluten…) ce qui n’est pas encore trop le cas des restaurants « classiques » à l’extérieur.

Enfin, le surf camp est aussi un lieu de rencontre multiculturelle. Quand j’y suis allée la dernière fois, il y avait une américaine, une allemande, un brésilien, deux israéliens... Bref, c’est une occasion géniale de pouvoir facilement ouvrir ses chakras.

Ca t’a donné envie ? J’ai balayé pas mal de groupes pour dresser cette liste des surf camps marocains.

Quel surfcamp choisir au Maroc ?

1) Surf camp à Essaouira

Si tu veux vraiment être dans Essaouira, je n’ai trouvé aucun surf camp qui ressortait particulièrement dans cette ville puisque la région est plutôt tournée vers le kite surf. Voici donc une idée d’hostel où séjourner auquel il faudra rajouter des cours de surf.


a) Chill’Art Hostel

Très beau Riad situé au cœur de la Medina avec une superbe décoration en mode street art. Il est souvent recommandé pour ses nombreux lieux de chill et l’accueil.

Emplacement : ***
Logement : ***
Miam : cuisine pour y préparer ses plats
Qualité matériel surf : Absent
Qualité cours surf : Absent
Possibilité d’y travailler : oui
Coût : $
Site web

En revanche, si tu es prêt à sortir d’Essaouira, il y a un surfcamp vraiment sympa un peu au Sud, dans le village de Sidi Kaouki.

b) Holy Surf

Surf camp recommandé dans la région pour l’accueil de Pauline et Houssam mais également pour la qualité des cours d’Houssam et sa connaissance des spots environnants.

Emplacement : ***
Logement : ***
Miam : ***
Qualité matériel surf : ***
Qualité cours surf : ***
Possibilité d’y travailler : NC
Coût : $$
Site web

2) Surf camp à Imsouane

a) Travel Surf Morocco

Petit surf lodge sympathique sur les hauteurs d’Imsouane avec vue sympa sur l’océan. Je n’ai vu que de super commentaires sur l’accueil, la nourriture et le matériel. En revanche, il y a peu de chambres, il n’est donc pas rare que ce lodge soit rapidement complet.

Emplacement : ***
Logement : ***
Miam : ***
Qualité matériel surf : ***
Qualité cours surf : ***
Possibilité d’y travailler : oui
Coût : $
Site web

b) Imi Bay


Cette jolie et moderne surf house perchée sur les hauteurs d’Imsouane offre une vue incroyable sur la Baie.

Emplacement : ***
Logement : ***
Miam : ***
Qualité matériel surf : NC
Qualité cours surf : NC
Possibilité d’y travailler : oui
Coût : $$$
Site web

c) Imsouane Surf House

Petite surf house recommandée pour son accueil, son emplacement et son ambiance.

Emplacement : ***
Logement : ***
Miam : ***
Qualité matériel surf : ***
Qualité cours surf : NC
Possibilité d’y travailler : NC
Coût : $
Site web

3) Surf camp à Taghazout

Si tu cherches un surf camp à Agadir, le plus proche et le plus pratique sera de te rendre à Taghazout. Taghazout (ou Tamraght) c’est LA région des surfcamps, surfhouses au Maroc. Si tu as vu passer des photos de maison sympa, cours de surf sous le soleil et yoga au sunset et que ça t’a donné envie, tu es au bon endroit !

a) Sunshine Surf Morocco


Tu ne te projettes pas sur cette terrasse au coucher du soleil ? Moi si ! Je n’ai entendu et lu que de super retours sur ce surf camp situé à Tamraght. La maison est top, Apache & Hamza les profs de surf sont super pédagogues.

Emplacement : **
Logement : ***
Miam : ***
Qualité matériel surf : ***
Qualité cours surf : ***
Possibilité d’y travailler : NC
Coût : $
Site web

b) The Yogi Surfer


Super surf camp sur les hauteurs de Tamraght avec une jolie vue sur l’océan. La maison est top, Ayoub et Mohamed, les profs de surf, s’adaptent à tous les niveaux et sont de très bons conseils, les cours de yoga sont dispensés dans un cadre idéal un peu à l’écart permettant de se détendre facilement. Dernière chose et pas des moindres, la nourriture est délicieuse.

Emplacement : **
Logement : ***
Miam : ***
Qualité matériel surf : ***
Qualité cours surf : ***
Possibilité d’y travailler : oui mais le wifi saute régulièrement
Coût : $$$
Site web

c) Morocco Surf Spirit

Super surf camp un peu moins moderne que les deux premiers mais pour le reste, tout est là ! Accueil chaleureux, le coaching surf d’Hicham est plus que salué et les petits plats de Mina sont qualifiés de « mortels » (dans le bon sens du terme).

Emplacement : **
Logement : **
Miam : ***
Qualité matériel surf : ***
Qualité cours surf : ***
Possibilité d’y travailler : NC
Coût : $
Site web

d) Free Surf Maroc by Tom Frager

Un surf camp vraiment sympa à quelques minutes à pied des plages. Je n’ai vu que de super commentaires sur l’équipe de moniteurs de surf.

Beaucoup de formules différentes y sont proposées pour s’adapter au mieux à ton niveau et à tes envies : free surf, surf & yoga, perfectionnement, séjour filles…

Emplacement : **
Logement : **
Miam : ***
Qualité matériel surf : ***
Qualité cours surf : ***
Possibilité d’y travailler : NC
Coût : $
Site web

e) Zen Surf Morocco


Super surfhouse à quelques mètres de Banana Beach avec un très joli jardin permettant de se reposer et de faire du yoga dans un cadre idéal à Taghazout. L’ambiance créée fait un peu « comme à la maison ». On y mange très bien et les cours de surfs sont adaptés à tout niveau et à tout âge puisque si tu as des enfants, sache que ce surfcamp est habitué à accueillir des familles.

Emplacement : ***
Logement : **
Miam : ***
Qualité matériel surf : ***
Qualité cours surf : ***
Possibilité d’y travailler : NC
Coût : $$
Site web

Et si jamais cette liste ne t’inspire toujours pas, ce site te donnera d’autres idées.

J’étais passée par eux pour trouver Yogi Surfer et le service client était à l’écoute pour me proposer des surfcamps adaptés à mes demandes !

A quoi dois-tu penser avant d’aller surfer au Maroc ?

A) Les documents à avoir pour voyager au Maroc

Pour se rendre au Maroc en tant qu’européen, tu as uniquement besoin d’avoir un passeport valide.

Néanmoins, n’hésite pas à arriver quelques heures en avance car tu dois passer la douane qui, parfois, prend du temps. J’ai failli rater mon avion à 2min près à cause de ça !

Concernant le pass vaccinal, à l’hiver 2022, le schéma vaccinal COVID et un test PCR négatif ne sont plus obligatoires.

B) Comment se rendre à son surfcamp ?

Pour la plupart des spots du Nord dont on a parlé ici, le plus simple reste d’atterrir à Rabat ou Casablanca et ensuite de booker un taxi via votre surfhouse.

Pour la plupart des spots du Centre et du Sud du Maroc, le plus simple reste d’atterrir à Agadir et de prendre ensuite un taxi jusqu’à ton surfcamp.

La plupart d’entre eux proposent des services de taxi. C’est l’option logistique la plus simple. Si tu préfères voyager de façon indépendante, il y a aussi des taxis qui t’attendent à la sortie de l’aéroport.

Enfin, il n’y a pas tout le temps beaucoup de vols à destination d’Agadir. Dans ce cas, tu peux prendre un vol à destination de Marrakech et prendre un bus (3h ; 10-15 euros) à destination d’Agadir ensuite.

C) Est-ce que je peux me déplacer seul de spot en spot ?

Oui, à condition que tu loues une voiture.

Les routes marocaines sont en bon état et en ayant repéré les spots où tu souhaites aller, tu peux totalement créer ton propre programme.

Je te conseille néanmoins de préparer tes premiers jours de trip en avance surtout si tu veux venir sur les derniers mois de l’année. En effet, à cette époque les surf camps, surf houses sont prisés. Ca t’évitera d’avoir à dormir dans ta voiture :)

Après, cette option te laisse 100% de liberté mais 0 accompagnement et peut se révéler plus chère donc si tu es débutant, je te déconseille cette formule.

D) Faut-il venir avec sa planche en surfcamp au Maroc ?

Tout dépend le format de ton voyage et quelle board tu utilises ! Si c’est une board technique, emmène-la à tes risques et péril comme pour tout voyage en avion. Si tu utilises une planche plus basique ou une mousse, oublie ! Tu trouveras facilement ton bonheur sur place.

E) L’argent, un élément à anticiper en voyage surf au Maroc

La monnaie officielle marocaine étant le Dirham, je te conseille fortement de prévoir un appoint de monnaie locale dès ton arrivée à l’aéroport ou avant pour t’éviter les frais de retrait.

A la question combien prévoir, il est toujours difficile d’y répondre car cela dépendra de tes choix. Par exemple, si tu es dans un surf camp où tu as tout prépayé, sans aucune sortie prévue. Prévois entre 500 et 1000 Dh (50-100 euros) au cas où.

Cependant, si tu as décidé de voyager en indépendant, d’ajouter des sorties culturelles ou nocturnes, prévois bien plus et anticipe car trouver une banque accessible n’est pas toujours simple.

Derniers petits conseils : garde bien en tête la conversation lors de tes achats parce que les prix sont rarement affichés. Ce n’était pas mon cas et j’ai payé un tube de Biafine 20 euros (j’étais persuadée d’avoir fait une affaire jusqu’à recalculer…Spoiler: pas du tout).

Partager:

Cet article t'est présenté par Caroline, apprentie surfeuse depuis quelques années, toujours à l'affût des bons spots pour progresser !

Le guide pour te lever sur ta planche !

Télécharge le guide gratuit pour découvrir les techniques de take-off et choisir celle adaptée pour toi

Episode précédentOù surfer au Maroc ? Le Top 10 des meilleures destinations
Episode suivantSurf au Brésil avec Viktoria