Le marketing de Smoothstar est orienté à 100% sur l’entraînement surf. Leur slogan « making surfers better » (rend les surfeurs meilleurs) en dit long, ou encore « the best surf trainer » (le meilleur entraîneur de surf). Alors, marketing ou réalité ? Je te dis tout après quelques mois d’utilisation de mon Smootstar Filipe Toledo #77 34".

D’un point de vue design, ce modèle est complètement noir : le deck, les trucks et les roues. On aime ou on aime pas, chacun ses goûts ! La forme du deck peut paraître étrange, il ressemble vaguement à un oeuf et certains diront que ce n’est pas le plus joli deck. Mais personnellement, le design de mon surfskate, je m’en moque !

Design du surfskate Smoothstar Filipe Toledo 77

Mais outre l’esthétique, pour moi ce deck est un réel avantage pour Smoothstar. Il est très large et concave, on est vraiment bien installé dessus et cela donne beaucoup de confort lorsqu’on enchaîne les virages lors de l’entraînement surf. J’aime y être pied nu, le grip n’est pas très agressif. Il a aussi un kick tail très large de 26cm. Ce n’est par contre pas le deck le plus solide du marché, il semble en effet assez fragile.

Bien que ce soit un 34", la wheelbase (48.4cm) est finalement assez petite. C’est la plus petite wheelbase entre mes 5 skates, même plus petite que ma Carver C7 ou Triton en 31". Cela est du au fait que les roues sont placées beaucoup plus bas que les visses du truck et c’est très perturbant lorsqu’on teste de surfskate pour les premières fois. Cela m’a d’ailleurs valu quelques chutes au début. Car on met son pied avant sur les visses du truck avant comme sur tous les autres surfskates. Mais pour le Smoothstar c’est trop en avant et du coup le surfskate pique du nez et c’est la chute. Il faut donc bien penser à placer son pied avant sous les visses du truck et non dessus. Une habitude à prendre.

Les roues arrières sont plus largues (de taille L) que celles à l’avant (de taille M), cela permet de faire des virages bien serrés tout en ayant de l’adhérence à l’arrière. Les dimensions des roues sont de 62x48mm à l’avant et de 65x51mm à l’arrière. Au niveau de la dureté, elles font 83A, elles sont donc assez dures. Ces roues plus petites et plus dures le font particulièrement exceller sur des surfaces lisses mais clairement moins sur des surfaces cabossées où on ressent le moindre choc. Les permettent aussi de slider facilement.

Inclinaison du truck avant Smoothstar

Le truck avant est vraiment très souple et offre de très bonnes sensations, il est léger et naturel. Le ressort n’est pas trop puissant et ne nous replace pas avec trop de puissance au centre contrairement au truck YOW par exemple qui aide beaucoup le surfskateur. Le truck Smoothstar est du coup plus technique pour l’entraînement surf, on est obligé de faire les bons mouvements pour générer et conserver la vitesse par exemple avec la compression-extension, sinon le skate ralenti très vite.


Smoothstar permet vraiment de s’entrainer dans un mouchoir de poche, j’adore par exemple l’utiliser sur ma terrasse.

Entrainement surf sur ma terrasse avec mon surfskate Smoothstar

Il est possible de resserrer le truck mais il est vraiment fait pour être souple, cela n’a donc pas beaucoup de sens.

Le surfskate Smoothstar est de plus très polyvalent, il peut tout faire. Je vois beaucoup de personnes qui l’utilisent en bowl mais je n’en suis pas encore à ce stade, c’est pour la suite de ma progression. Je l’ai par contre testé en pump track et là on sent qu’il n’est pas idéal pour générer de la vitesse et passer les bosses.

Personnellement je suis vraiment convaincu par mon Smoothstar Filipe Toledo et il est devenu mon choix numéro un lorsque je fais du surf training. Mais je ne le conseille clairement pas à un débutant car il est en effet trop technique.

Partager:

Cet article t'est présenté par Anthony, je suis le fondateur d'Apprenti Surfeur, surfeur et surfskateur passionné, en pleine progression.

Je partage mon apprentissage du surf 🏄‍♂️ via le podcast (Spotify, iTunes) et du surfskate 🛹 sur ma chaîne YouTube. Pense à t'abonner ! 🙏🤙

N'hésite pas rejoindre le groupe Facebook et à me suivre sur Instagram.

Le guide pour te lever sur ta planche !

Télécharge le guide gratuit pour découvrir les techniques de take-off et choisir celle adaptée pour toi

Episode précédent#024 Les bases du longboard
Episode suivantComprendre les roues de son surfskate