Dans cet épisode, Carine Camboulives nous parle de son arrivée à Maui à Hawaii avec son mari Manu Bouvet. Ils ne devaient y rester que pour quelques mois et y sont toujours aujourd'hui, depuis 28 ans.

Carine Camboulives en longboard sur son île de Maui à Hawaii

Elle ne faisait que du windsurf lorsqu'elle est arrivée sur l’île. Elle s’est ensuite mise au stand up paddle, ce qui était plus naturel pour elle car elle pouvait prendre la vague en étant debout comme en windsurf. Elle n’avait du coup plus l’appréhension du take off car elle eu quelques mauvaises expériences lors de ses premières tentatives en surf à Hawaii, dans des conditions trop radicales pour elle. Après ces belles sensations en SUP, elle s’est finalement mise au longboard.

Elle nous parle de l’esprit surf à Hawaii où les gens surfent avant de prendre leur café. Seule une minorité ne surfe pas. Les gens n’essaient pas de trouver du temps pour aller surfer mais essaient du trouver du temps pour faire autre chose et notamment travailler. La mentalité est complètement différente. A 5h du matin, les parkings sont remplis sur les spots de surf avant l’école. Beaucoup d’enfants vont surfer avant l’école puis en fin de journée.

L'ambiance est généralement bonne mais elle nous rappelle que chacun amène ses vibes à l'eau. Sur 5 amies, 3 vont dire que la session était géniale mais 2 vont dire que c’était pourri. Carine a toujours un esprit très positif et n'a du coup que des super sessions. En plus elle fait du longboard et va sur des vagues plus petites, l'ambiance est donc toujours agréable, il y a moins d'individualisme et d'esprit de compétition. Les sessions se font souvent entre femmes et avec quelques longboardeurs plus âgés (jusqu’à 75 ans) qui ont un super niveau. Il y a selon elle moins de monde à l’eau à Maui que dans les landes ou en Bretagne.

Elle aime le longboard pour l’ambiance, l’état d’esprit et la taille des vagues. Elle essaie de prendre un maximum de vagues mais elle n’est pas morte de faim ni agressive et laisse beaucoup de vagues aux autres.

Sa fille Lou a débuté par le stand up lors de leurs nombreux voyages. Elle a été habituée à toujours être sur l’eau. Puis elle a commencé le surf vers 6 ans à Hawaii. Les enfants sont baignés dans le surf très jeunes à Hawaii. Carine nous raconte cette anecdote, le jour où elle est sortie de l’eau un jour à Hookipa car elle avait peur de la taille des vagues. Là, elle a vu un homme mettre à l’eau avec son enfant de 2 ans sur sa planche. C'est un autre monde. Les enfants commencent aussi très tôt la compétition vers 5-6 ans. Lou a commencé plus tard la compet vers 12-13 ans. Elle est très à l’aise dans les grosses vagues. Anedcote, a 12 ans lorsque c’était très gros, un ami est sorti de l’eau, ils ont pris un énorme set sur la tête. Lui n’en pouvait plus après 3 vagues et Lou rigolait dans l’eau. Elle a surfé Jaws à 13 ans en tow-in.

Carine Camboulives et Lou Bouvet, mère et fille en longboard à Hawaii

Elle n’a pas trop peur en tant que maman de surfeuse car toutes les familles d’amis autour d'eux ont des enfants qui surfent du gros. Quand on nait à Maui on s’oriente naturellement vers le surf de gros avec des vagues comme Jaws et d’autres sur les outside reef.

Ils ont fait beaucoup de voyages difficiles d’accès, pour trouver des spots encore vierges. Pas d’infrastructure, pas d’hôpitaux, pas d’eau, etc. mais des endroits magiques. Souvent des petites îles où les gens ont une grande envie d’échanger. Ils ont fait ce type de voyages même avec leurs enfants. Carine nous dit que les enfants peuvent ouvrir des portes car les gens sont encore plus bienveillants lorsqu’ils voient des enfants. Les gens font plus confiance lorsqu’ils voient une famille. Elle nous raconte des anecdotes de leurs voyages avec les enfants et notamment quelques galères.

Ils réalisent des vidéos de leurs voyages avec leur projet The Green Wave pour mettre en évidence les problèmes environnementaux des régions qu'ils découvrent, en échangeant avec les populations locales.

🎧 Ecoute cet épisode et d'autres sur le podcast Apprenti Surfeur

Tu y découvriras des épisodes théoriques pour débuter et progresser en surf ainsi que des interviews pour plonger dans l'univers d'autres surfeurs et surfeuses passionnés.

Spotify iTunes Google Deezer

Partager:

Cet article t'est présenté par Anthony, je suis le fondateur d'Apprenti Surfeur, surfeur et surfskateur passionné, en pleine progression.

Je partage mon apprentissage du surf 🏄‍♂️ via le podcast (Spotify, iTunes) et du surfskate 🛹 sur ma chaîne YouTube. Pense à t'abonner ! 🙏🤙

N'hésite pas rejoindre le groupe Facebook et à me suivre sur Instagram.

Le guide pour te lever sur ta planche !

Télécharge le guide gratuit pour découvrir les techniques de take-off et choisir celle adaptée pour toi

Episode précédentComprendre les roues de son surfskate
Episode suivantDeeply, un surfskate pas cher et de qualité !