Ce n’est pas simple de débuter en surf. Est-ce encore plus compliqué lorsqu’on est une femme ?

En tant qu’homme, on ne comprend pas toujours pourquoi les femmes souhaitent passer du temps entre elles. Une salle de cinéma, juste pour les femmes ? Une soirée ? Une salle de sport ?

Dans ce 13ème épisode du podcast, j’ai discuté avec Margot Gourmelen. Cette surfeuse consacre beaucoup d’énergie à son projet « Les femmes prennent le large ». Son objectif ? Favoriser l’inclusion des femmes dans le surf. Et pour y arriver, elle organise notamment des rencontres et des mises en relation entre surfeuses.

Mais pourquoi les femmes ont ce besoin d’aller à l’eau entre elles ? Quel est le problème avec les hommes exactement ?

En écoutant Margot, j’ai compris qu’il n’y avait pas vraiment un problème avec les hommes (si on enlève les beaufs et les relous évidemment). Mais dans un sport où les femmes sont en minorité, ce n’est pas toujours facile de trouver sa place en tant que surfeuse. De se sentir légitime. Se regrouper entre femmes permet de créer un climat rassurant, où règne la bienveillance et l’entraide. Margot nous confie par exemple que le simple fait de voir une autre femme à l’eau, même si elles ne se parlent pas, booste son moral, parce qu’elle se sent moins seule. Et nous savons tous que le moral a une place très importante dans le surf, comme dans de nombreux sports individuels.

Je comprends du coup pleinement le projet de Margot, je la félicite et lui dis fonce… pour voir de plus en plus de femmes épanouies sur nos spots !


A propos de Margot

Originaire de la région parisienne, Margot n’a pas eu la chance de naître les pieds dans l’eau. Mais elle a toujours été fan de glisse et se souvient de la déprime qui suivait chaque séjour au ski, car elle savait qu’il faudrait attendre un an avant d’y retourner. Elle a débuté le surf lorsqu’elle était adolescente lors d’un surf camp. Mais comme avec le ski, elle a vite été frustrée d’en faire trop peu. Elle a décidé de déménager à Bordeaux parce qu’elle sentait que c’était nécessaire pour sa vie. Elle surfe maintenant régulièrement depuis 4 ans et demi.

Le lancement de son projet

Margot a décidé de fonder son entreprise « Les femmes prennent le large » suite à un constat simple : les femmes sont nettement en minorité à l’eau. Elle a donc souhaité lever les freins des femmes par rapport au surf. Psychologue de formation, elle a voulu mettre ses compétences au profit de la pratique du surf. En identifiant les besoins des femmes pour ce sport, trouver des solutions et les inviter à aller à l’eau.

Elle a eu un vrai déclic lorsqu’elle s’est rendue à un apéro de surfeuses à Bordeaux. Elles étaient énormément et cela contrebalançait avec ce qu’elle voyait sur les spots. Des filles de tous les niveaux et qui avaient les mêmes difficultés. Elles avaient toutes envie de se rencontrer et d’aller à l’eau ensemble. Ça lui a beaucoup parlé et été un déclic pour lancer son projet.

Margot nous explique qu’il est difficile d’avoir des chiffres officiels sur le nombre de surfeuses en France. Car ces chiffres reposent uniquement sur les surfeurs affiliés en clubs et beaucoup de ne le sont pas. Son projet s’intéresse également aux femmes qui regardent le surf de loin, celles qui veulent s’y mettre mais n’ont pas encore osé essayer.

Les hommes pensent souvent qu’il y a beaucoup de femmes à l’eau. Margot nous invite à compter le nombre de surfeuses par rapport aux surfeurs lorsqu’on est à l’eau. Pour elle c’est toujours 10% de femmes. On est vraiment très loin de la mixité. Cela progresse mais il ne faut pas se reposer sur ses lauriers car il y a encore beaucoup de choses à faire et à mettre en place. Par exemple, il y a beaucoup de femmes dans les écoles. Mais que se passe-t-il ensuite ? Ont-elles tout ce dont elles ont besoin pour continuer à progresser ensuite ?

Retrouvez Les femmes prennent le large sur Instagram et Facebook.

🎧 Ecoute cet épisode et d'autres sur le podcast Apprenti Surfeur

Tu y découvriras des épisodes théoriques pour débuter et progresser en surf ainsi que des interviews pour plonger dans l'univers d'autres surfeurs et surfeuses passionnés.

Spotify iTunes Google Deezer

Partager:

Cet article t'est présenté par Anthony, je suis le fondateur d'Apprenti Surfeur, surfeur et surfskateur passionné, en pleine progression.

Je partage mon apprentissage du surf 🏄‍♂️ via le podcast (Spotify, iTunes) et du surfskate 🛹 sur ma chaîne YouTube. Pense à t'abonner ! 🙏🤙

N'hésite pas rejoindre le groupe Facebook et à me suivre sur Instagram.

Le guide pour te lever sur ta planche !

Télécharge le guide gratuit pour découvrir les techniques de take-off et choisir celle adaptée pour toi

Episode précédent15 leçons en 35 sessions à Fuerteventura
Episode suivantC'est quoi le surfskate ?