Aujourd’hui, nous partons à la rencontre de Laurent Miramon, passionné de surf, il a créé son école de surf sur la plage de son enfance à Oualidia. Troisième génération au Maroc et né à Casablanca, il a toujours été passionné par les sports nautiques. Il est entré dans ce monde par la voile et l’optimiste puis à 15 ans, après son titre de champion du Maroc en windsurf, il décide de se consacrer entièrement à sa passion, le surf.

À travers ce podcast, il nous parle de l’état du surf au Maroc. Des différentes régions et de leurs spots, et de l’apprentissage notamment aux enfants. Il a connu les débuts de surf au Maroc, il en garde des souvenirs exceptionnels avec un peu de nostalgie. Il a côtoyé tous les grands de l’époque et a aussi connu toutes les évolutions qui ont accompagné le développement du surf.

Il a vu les équipements arriver et s’améliorer, car il rappelle que lorsqu’il a ouvert son école, les combinaisons enfants et les planches en mousse n’existaient pas. Il parle aussi de sa participation au côté de QuickSilver à l’arrivée des combinaisons enfants sur le marché.

Suivant des études supérieures à Paris, il en profite pour constituer des dossiers pour les salons du tourisme et faire mûrir son projet d’école de surf. Cette discipline est aujourd’hui toute sa vie, il a installé son école de surf sur une lagune de 8 km de long au nord du Maroc qui présente une richesse en terme de faune, de flore et il décrit ce wave garden naturel comme « exceptionnel et propice pour l’apprentissage du surf ». Et il va nous venter les nombreux spots de surf qui se trouve sur les 3000 km de côtes marocaines ainsi que les avantages du surf dans ce pays.

Durant ce podcast, il parle aussi des inconvénients qui peuvent se dresser face aux surfeurs marocains. À commencer par le prix du matériel qui est un frein au développement du surf au Maroc et qui ralentit la progression des surfeurs marocains. Ce sport est de plus en plus populaire, mais ça reste un sport qui a un développement difficile. Aussi, son développement a apporté de nombreuses infrastructures et équipements autour des spots de surf, mais aussi des inconvénients.

Ce pionnier des surfcamps, nous parlera de ce qu’il a développé, le surf en agence de voyage, les classes de mer avec les écoles, en se basant sur ses convictions, « le surf est une réelle discipline en tant que telle et non seulement une pratique de hippie ». Il nous explique aussi en quoi il a contribué au développement du surf au Maroc avec la fédération et a encouragé l’ouverture d’écoles de surf pour permettre au plus grand nombre de pouvoir pratiquer le surf.

Il nous parle aussi de ses jeunes qui rivalisaient avec les adultes dont il faisait partie, et qui leur donnaient du fil à retordre puis par la suite de cours. À son époque, personne ne lui a appris à surfer, il a appris seul, il nous expliquera en quoi la voile lui a apporté une approche didactique pour l’apprentissage du surf. Depuis tout jeune, il avait de réflexe d’enseignement, en Windsurf lorsqu’il était encore jeune, il donnait des cours à des adultes. Nous verrons aussi qu’il est un des précurseurs dans le développement du surf en particulier chez les enfants et chez les filles. Il nous explique aussi en quoi le développement du surf chez les femmes et les enfants a permis de relancer le surf en général. Il nous parle aussi de sa pédagogie avec les enfants dans leur apprentissage du surf, et en quoi le surfskate par exemple est un bon parallèle avec le surf et en quoi il peut être bon dans leur apprentissage.

Partager:

Cet article t'est présenté par Anthony, je suis le fondateur d'Apprenti Surfeur, surfeur et surfskateur passionné, en pleine progression.

Je partage mon apprentissage du surf 🏄‍♂️ via le podcast (Spotify, iTunes) et du surfskate 🛹 sur ma chaîne YouTube. Pense à t'abonner ! 🙏🤙

N'hésite pas rejoindre le groupe Facebook et à me suivre sur Instagram.

Le guide pour te lever sur ta planche !

Télécharge le guide gratuit pour découvrir les techniques de take-off et choisir celle adaptée pour toi

Episode précédent#006 Comment bien ramer
Episode suivant#008 Stop au nose dive et au tout droit dans la mousse