La wing, c’est le sport en pleine ébullition ces dernières années. On en voit partout : sur les lacs, les mers et les océans. Cela se pratique avec une planche et un foil. Mais avant de passer à cette étape, il faut apprendre à manier l’aile (la wing) et comprendre le fonctionnement du vent. La plupart des débutants essaient sur une grande planche comme un stand up paddle. Mais tu peux aussi très bien débuter sur ton surfskate, sur le bitume !

Une wing sur un surfskate

Tu vas du coup avoir des bonnes sensations de vitesse grâce à cette wing qui te donne de la puissance. Tu vas ensuite pouvoir apprendre à tourner en descendant au vent (jibe) ou en remontant au vent (virement de bord).

Un grand merci à Hotmer pour le prêt de cette wing !

Trouver un spot

Le plus compliqué est de trouver un spot bien orienté par rapport au vent et sans obstacle qui pourrait rendre le vent irrégulier ou complètement le bloquer. Il faut donc bien choisir en fonction de l’orientation du vent mais en arrivant sur place tu pourrais avoir une mauvaise surprise car le vent ne rentre pas.

Quel surfskate pour la wing ?

Au niveau du surfskate, j’ai utilisé mon Carver C7 et je sentais que lorsque je prenais plus de vitesse, le truck avant commençait à vibrer. Je pense que l’idéal est donc d’avoir un surfskate avec un truck assez rigide mais n’importe quel surf skate fera l’affaire.

Faire demi-tour

Pour te lancer, c’est comme d’habitude en surfskate, tu utilises ton pied arrière pour te pousser. Attention cependant à bien te positionner vent de travers pour que le vent prenne dans ta wing (elle doit être perpendiculaire au vent). C’est dans cette position qu’elle te donnera le plus de puissance.

Tourner avec le vent en wing surfskate

Après avoir kiffé une petite prise de vitesse en ligne droite grâce à l’énergie fournie par notre ami éole, l’heure du challenge est arrivée : faire demi-tour. Pour ça deux solutions s’offrent à toi : en descendant au vent ou en montant au vent. En descendant au vent, cela s’appelle un jibe. Tu fais demi-tour avec ton surfskate en poussant sur les pointes des pieds (comme un virage frontside). Mais dans ce virage, tu dois penser à gérer la wing et sa prise au vent. Tu vas la faire tourner, d’abord en plaçant le boudin principal vers le haut lorsque tu as le vent dans le dos, puis remettre ce boudin vers l’avant lorsque tu repars dans la bonne direction. Pour le virement de bord c’est l’inverse, tu vas remonter au vent et donc faire un virage à 180° en poussant sur tes talons tout en faisant tourner ton aile.

La position reverse

Après un virage, tu vas parfois te retrouver en position inversée (reverse). Cela signifie que tu dois tenir la wing de l’autre côté, en ayant une torsion dans ton corps. Rien de très compliqué, juste une petite habitude à apprendre.

La position inversée reverse pour tenir la wing

Attention à ton aile

Les oreilles de ta wing risque de frotter par terre lors de tes premières tentatives, n’hésite pas à les protéger, par exemple en y collant de l’adhésif.

🛹 Découvre les vidéos surfskate sur la chaîne YouTube Apprenti Surfeur

Tu y découvriras de nombreuses vidéos pour débuter et progresser en surfskate !

La chaîne YouTube

Partager:

Cet article t'est présenté par Anthony, je suis le fondateur d'Apprenti Surfeur, surfeur et surfskateur passionné, en pleine progression.

Je partage mon apprentissage du surf 🏄‍♂️ via le podcast (Spotify, iTunes) et du surfskate 🛹 sur ma chaîne YouTube. Pense à t'abonner ! 🙏🤙

N'hésite pas rejoindre le groupe Facebook et à me suivre sur Instagram.

Le guide pour choisir ton surfskate !

Télécharge le guide gratuit pour t'aider à choisir le surfskate qui correspond à tes besoins

Episode précédent#022 Comment gérer le monde sur un spot de surf
Episode suivant#023 Bretagne, Imsouane et vidéos avec Yvon Tréguier