Pour ce 3ème épisode, j'ai interviewé Sylvain Demercastel. Il nous parle du surf au Costa Rica, ainsi que de son projet de reforestation.

Sylvain est un ancien windsurfeur, musicien et bien sûr toujours surfeur jusqu'à aujourd'hui. La musique et le surf lui ont permis de beaucoup voyager et par cette occasion il a eu la chance de découvrir le Costa Rica, puis en est tombé amoureux. Au début des années 2005, il décide de s’y installer.

Comme activité principale, il gère une agence You Come organisant des séjours pour tous ceux qui souhaitent découvrir le Costa Rica. D’un autre côté, il passe également beaucoup de temps sur le programme de préservation et de reforestation.

Même si le Costa Rica paraît petit sur la carte, il est énorme en trajet. Pour un séjour découverte, il faudra compter au moins 10 à 15 jours. La meilleure période est notamment en décembre et janvier : c’est la saison sèche certes, mais à cette période il y a moins de vagues. Pour ce qui est du surf, le mois de mai est idéal car il y a moins de monde et les billets sont également moins chers. Ensuite au mois de juillet et août, on reprend la saison des pluies mais il y a plus de monde à cause des vacances scolaires. Bref, au Costa Rica, le climat est toujours plus ou moins favorable. Par ailleurs, la température de la mer est aussi très agréable. La seule période à éviter, si possible, est la période avant Noël car durant ce mois tout est cher (hôtels, locations etc). Misez sur le mois de février ou les vacances de Pâques et les mois de juillet et août pour des séjours plus sympas.

Le surf

Le Costa Rica n’est pas un spot de grosses vagues. En général, la taille des vagues reste toujours standard. Certes, il peut y avoir parfois de grosses vagues, mais ça ne dure pas des jours et des jours. Pour les surfeurs débutants ou intermédiaires, il existe des spots avec des vagues plus petites et plus molles. En gros, le Costa Rica reste une destination de surf pour tous niveaux.

Comme le surf devient aujourd’hui assez populaire, on y voit pas mal de monde sur les spots. Pour ceux qui n’aiment pas trop la foule, il serait nécessaire de changer les horaires de prédilection pour faire des sessions avec peu de monde à l’eau.

Outre les vagues, Sylvain nous a également donné une idée des caractéristiques de certains spots existants au Costa Rica. On y trouve tellement de spots de surf, rien que dans un rayon de 45 minutes de voiture depuis son eco-lodge par exemple, on compte 8 spots, tous différents. On trouve aussi au Costa Rica des reef breaks, avec des vagues qui sont très belles et très recherchées.

Il y a également des Beach Break dont certaines vagues sont molles et d’autres plus creux mais moins violentes, donc qui conviennent aux débutants.

Conseils de Sylvain pour les surfeurs débutants

« On peut parfois avoir la boule au ventre face à des spots, même si ceux-ci sont à notre niveau. Mais le surf est un apprentissage, et il requiert de l’humilité. On apprend à connaître où se mettre sur un spot. Et quand vous êtes au meilleur endroit, apprenez à bien vous positionner. Chez nous par exemple, il y a de très bons surfeurs que l’on ne trouve jamais au pic. Oui, tu n’as pas besoin d’être au pic pour prendre une belle vague. Il faut juste prendre du recul et avoir de l’humilité. Quand on est débutant, il y a des codes qu’on ne sait pas. Par conséquent, on peut adopter des comportements gênants sans s’en rendre compte. On commet tous des erreurs quand on débute. En général, ceux qui se font virer ou engueuler sur les spots sont ceux qui reproduisent plusieurs fois le même comportement, et non ceux qui adoptent un mauvais comportement dû au manque d’expérience. Il suffit juste de se comporter avec éducation et un peu d’humilité et tu arrives toujours à prendre une vague. Il faut également savoir que les spots sont des terrains de sport comme tout autre. Tu ne peux pas donc te pointer sur un spot et décider de faire ce que tu veux car, oui, la mer est à tout le monde, mais par contre c’est comme tout autre terrain sportif. C’est logique ! Tu ne peux pas venir sur un terrain de basket, y faire de la pétanque et penser que personne n’a son mot à dire car le terrain est à tout le monde, c’est insensé. C’est tout à fait pareil pour un spot de surf. Il y a certaines règles et discipline à respecter. Tu ne peux pas débarquer sur un line up de surf et faire du foil par exemple. La mer est à tout le monde, mais tu dois retenir que c’est avant tout un terrain de sport, avec des règles et des cultures à respecter. »

Projet écologique

En termes de projet écologique, Sylvain se bat pour faire en sorte qu’on préserve ce qui existe encore, au lieu d’essayer de réintroduire ce qui a disparu.

« Nous achetons des terrains pour en faire des zones vertes préservées. Nous sommes en ce moment en train de monter des projets avec des personnalités connues dans le but de capter plus d’audience. Si on n’arrive pas à s’acheter des terrains (car cela demande quand même pas mal d’argent), l’idée est au minimum d’instaurer une charte locale pour que les gens qui ont des terrains y reforestent un maximum de surface pour permettre aux animaux de continuer à vivre autour des emplacements humain. »

Il est persuadé que la vraie cause de la disparition des espèces est l’absence de zones sauvages, le manque de place.

« Ça n’a rien avoir avec le CO2 ni le réchauffement climatique, sur lesquels on se concentre plus en Europe. Les animaux peuvent survivre, même avec le réchauffement climatique. Par contre, ils ne supporteront jamais et ne survivront pas si on coupe les arbres. C’est pourquoi nous voulons inciter les nouveaux acquéreurs à se reforester. Même avec une petite surface de jardin, nous les encourageons à planter des arbres. »

Partager:

Cet article t'est présenté par Anthony, je suis le fondateur d'Apprenti Surfeur, surfeur et surfskateur passionné, en pleine progression.

Je partage mon apprentissage du surf 🏄‍♂️ via le podcast (Spotify, iTunes) et du surfskate 🛹 sur ma chaîne YouTube. Pense à t'abonner ! 🙏🤙

N'hésite pas rejoindre le groupe Facebook et à me suivre sur Instagram.

Le guide pour te lever sur ta planche !

Télécharge le guide gratuit pour découvrir les techniques de take-off et choisir celle adaptée pour toi

Episode précédent#002 Comprendre les vagues et leur fonctionnement
Episode suivant#004 Choisir sa planche de surf pour débutant